Des observateurs sont en plein doute
Poutine aurait-il envoyé un figurant en Ukraine?

Le patron du Kremlin s'est rendu en Crimée et à Marioupol. Mais des voix clament qu'il ne s'agissait pas de Poutine et dénoncent une mascarade. Selon elles, des enregistrements montreraient qu'un figurant a effectué ces visites à la place du chef d'Etat.
Publié: 21.03.2023 à 21:36 heures
1/4
Après les visites de Poutine en Ukraine, les spéculations se multiplient.

Pour la première fois depuis le début de l’invasion russe le 24 février 2022, Vladimir Poutine s’est rendu en territoire ukrainien le week-end dernier. A l’occasion du neuvième anniversaire de l’annexion de la Crimée par la Russie, il a d'abord mis le cap sur la péninsule de la mer Noire avant de gagner, à l’abri de la nuit, Marioupol. La ville est située dans le Donbass, en zone conquise.

Mais comme le rapporte le quotidien allemand «Bild», certaines rumeurs circulent à propos de ces visites. Des voix prétendent que le chef du Kremlin aurait envoyé… un sosie en Ukraine. Se serait-il vraiment protégé en engageant un double pour le représenter dans le pays voisin?

Le visage et la démarche du chef du Kremlin sèment le doute

Ce sont des images prises à Sébastopol, la capitale de la Crimée, qui ont soulevé ces questions. Selon ses détracteurs, Vladimir Poutine boite et semble presque frêle sur ces clichés. Des utilisateurs interpellés auraient dès lors décidé de passer au crible cette vidéo sur le net. Ces pseudo-experts ont ainsi relevé que le chef du Kremlin relevait régulièrement son col roulé. Bien trop régulièrement pour que ce ne soit pas suspect. Ils affirment que la personne cachée sous cet habit voulait certainement dissimuler du maquillage. Voire un masque.

Contrairement à d'habitude, il aurait bougé les deux bras en marchant lors de sa visite en Crimée.

Quels sont leurs autres arguments? Sa démarche, par exemple, interroge. Sur la vidéo prise en Ukraine, le président bouge les deux bras en marchant. Mais comme le savent tous les connaisseurs du Kremlin, le bras droit de Vladimir Poutine reste généralement raide, dénoncent-ils. Ce qui prouverait définitivement qu’il s’agit d’un sosie, selon ces spécialistes autoproclamés.

Poutine aurait trois doublures

Le quotidien allemand avance encore que la prestation du président russe à Marioupol, lors de laquelle il s’est volontairement montré particulièrement proche du peuple, suscite le malaise. Si l’on en croit des informations venues tout droit du Kremlin, ce dernier ne s’assoit habituellement à une table avec d’autres personnes qu’à plusieurs mètres de distance. Or, il se serait rendu en voiture à Marioupol et aurait discuté avec des citoyens. Ce qui serait extrêmement suspect d'après des internautes.

Enfin, ceux-ci assurent avoir démasqué des figurants. Ils avancent que ces hommes et femmes auraient déjà été vus et revus lors d’autres apparitions destinées à faire de la propagande.

Publicité

Rappelons que, par le passé, la question de savoir si Poutine s’était réellement rendu en personne dans certains lieux avait déjà fait l’objet de discussions animées. Selon Igor Girkin, un ancien allié de Poutine, le chef du Kremlin ne laisserait personne s’approcher de lui. Il assure qu’un Poutine qui embrasse d’autres personnes et se balade dans une foule de gens ne peut être qu’un figurant. Selon le chef des services secrets ukrainiens, le président russe aurait trois sosies auxquels il fait régulièrement appel. Rien que ça.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la