Bars, cinémas, salons de coiffure
La ville de Berlin durcit fortement ses règles pour les non-vaccinés

À compter de lundi, la ville-Land de Berlin va interdire aux personnes non vaccinées l'accès notamment aux restaurants sans terrasse, aux bars, aux salles de sport et aux salons de coiffure face à la résurgence du Covid-19, a décidé mercredi le gouvernement régional.
Publié: 11.11.2021 à 06:31 heures
|
Dernière mise à jour: 11.11.2021 à 06:38 heures
Dès lundi, seules les personnes vaccinées ou guéries du Covid-19 auront accès aux installations de loisirs à Berlin.

En vertu des nouvelles règles imposées, seules les personnes complètement vaccinées et celles qui peuvent prouver qu'elles sont guéries de cette maladie peuvent accéder aux installations de loisirs et à une liste d'autres lieux sélectionnés.

Cette décision a été prise en réponse à «l'augmentation du nombre des cas de coronavirus» et à «la pression croissante sur les unités de soins intensifs», a expliqué dans un communiqué le sénat de Berlin, qui est à la fois la capitale fédérale allemande et un Etat régional.

Les théâtres, les musées et les événements en plein air accueillant plus de 2000 personnes, comme les matchs de football, seront interdits d'accès aux adultes non vaccinés.

Tests négatifs maintenus pour ceux avec problèmes de santé

Les mineurs et les adultes qui ne peuvent pas se faire vacciner contre le Covid-19 pour des raisons de santé ne seront pas concernés par ces nouvelles restrictions, un test négatif étant suffisant pour eux.

Les entreprises ont de leur côté été encouragées à demander à leurs employés de travailler davantage à domicile et à limiter la présence au bureau à 50% du personnel.

Les mesures annoncées par le sénat berlinois sont parmi les plus sévères jamais prises en Allemagne, qui a battu à plusieurs reprises ces derniers jours son record de nouvelles contaminations quotidiennes par le coronavirus.

Publicité

Selon l'Institut Robert Koch (RKI), ce pays a enregistré près de 40'000 nouveaux cas mercredi, un record absolu. Cette flambée est attribuée au taux de vaccination relativement faible de la population en Allemagne, un peu plus de 67%.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la