Après l'échec de l'offensive
Les Ukrainiens veulent désormais tuer autant de Russes que possible

L'Ukraine ne veut pas encore s'avouer vaincue après l'échec de sa contre-offensive, bien au contraire. Les troupes de Zelensky misent désormais sur une stratégie brutale de mise à mort.
Publié: 17.12.2023 à 10:04 heures
1/4
Les Ukrainiens n'ont désormais plus de scrupules.

Une des rares certitudes concernant la guerre en Ukraine, c'est que la contre-offensive des troupes de Zelensky a échoué. L'espoir, ou la désillusion, étaient pourtant grands: on a même parlé d'un arrêt de l'offensive. Mais dorénavant, les troupes ukrainiennes se sont fixés de nouveaux objectifs.

Comme le rapporte le «Bild», la reconquête des territoires n'est plus au premier plan. Elle a été remplacée par un nouvel objectif: tuer autant de soldats de Poutine que possible. «Notre objectif est d'obtenir un kill ratio le plus positif possible», explique un officier dans un entretien avec le quotidien.

«Nous visons un maximum de pertes ennemies»

Au lieu de défendre la ligne de front actuelle, les Ukrainiens misent donc sur une stratégie d'assassinat brutale. C'est une règle morale largement répandue: dans les combats difficiles, ses propres soldats doivent être épargnés autant que possible. «A 10 contre 1 en notre faveur, nous continuons, à 1 contre 1, nous nous retirons», explique l'officier.

Mais comment se fait-il que les Ukrainiens agissent désormais de manière aussi radicale? «Maintenant qu'il n'y a plus de pression pour avancer, nous visons simplement le maximum de pertes ennemies», rapporte un soldat. Les positions n'ont pas d'importance, l'essentiel est que la plupart des Ukrainiens restent en vie.

Un champ de mines pour faire tomber les Russes

Selon un ancien fonctionnaire militaire occidental qui a conseillé l'Ukraine ces dernières années, les forces armées ukrainiennes créent ainsi un champ de mines dans lequel le plus grand nombre possible de soldats et de chars russes doivent être éliminés.

Il s'agit en l'occurrence d'une bataille de retraite contrôlée. «Une fois qu'ils ont réussi à passer, tu recules d'un kilomètre et tu laisses les Russes aller dans le champ de mines suivant, construit entre-temps», explique le conseiller, qui souhaite demeurer anonyme.

Publicité

Une possibilité de renversement de tendance

Selon lui, l'Ukraine veut ainsi provoquer un effondrement sur elle-même de l'offensive russe. Qui sait combien de temps les troupes de Zelensky vont-elles continuer d'appliquer cette stratégie brutale?

L'expert est sûr d'une chose: tant que les Russes seront supérieurs aux forces ukrainiennes, en termes de nombre et de matériel, ces dernières ne se concentreront pas sur le maintien ou la reconquête de territoires. Si des armes «Gamechanger» arrivaient soudainement sur le front, l'Ukraine pourrait probablement renverser la tendance.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la