Adoptée par la famille royale
La royauté hawaïenne s'éteint avec sa dernière princesse

La princesse hawaïenne Abigail Kawananakoa, identifiée comme la dernière de la lignée royale de l'archipel du Pacifique, est décédée à 96 ans, a annoncé le palais lundi. Selon un média local, la princesse luttait contre une santé fragile.
Publié: 13.12.2022 à 07:24 heures
|
Dernière mise à jour: 13.12.2022 à 07:25 heures
Abigail Kawananakoa n'avait pas de titre officiel, mais ses ancêtres ont régné sur Hawaï jusqu'à être renversés par les colons à la fin du XIXe siècle (archives).

Abigail Kawananakoa n'avait pas de titre officiel, mais ses ancêtres ont régné sur Hawaï jusqu'à leur renversement par les colons à la fin du XIXe siècle. L'héritière, désignée par certains sur l'île comme la «dernière ali'i» - le mot hawaïen pour «membre de la famille royale» - est décédée dimanche, selon un communiqué publié par le palais Iolani, la demeure historique des souverains.

«Hawaï pleure la disparition de son Altesse royale, la princesse Abigail Kinoiki Kekaulike Kawananakoa, qui est décédée paisiblement hier soir à son domicile de Nu'uanu, avec son épouse Veronica Gail Kawananakoa à ses côtés, y lit-on. On se souviendra d'Abigail pour son amour d'Hawaï et de son peuple. [...] Elle me manquera de tout mon cœur», a partagé son épouse, citée par le communiqué.

Le gouverneur d'Hawaï, Josh Green, a ordonné que les drapeaux soient mis en berne jusqu'à dimanche soir.

Adoptée par la famille royale

Abigail Kawananakoa, arrière-petite-fille d'un homme d'affaires irlandais enrichi par des plantations de sucre, a été adoptée par la famille royale à l'âge de 5 ans, plus de trois décennies après la chute de la royauté.

L'archipel d'Hawaï a été unifié en un seul royaume au début du XIXe siècle sous la dynastie Kamehameha. Il a commercé indépendamment avec d'autres nations jusqu'à son annexion et son occupation en 1898 par les Etats-Unis.

Hawaï est devenu le 50e Etat américain en 1959.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la