A coup de symboles
La guerre mise en scène par la Russie et l'Ukraine au concours Miss Univers 2023

La guerre entre la Russie et l'Ukraine n'épargne pas l'élection de Miss Univers. Les deux candidates des pays respectifs se sont livrées à un concours de costumes - avec beaucoup de symbolisme.
Publié: 14.01.2023 à 15:56 heures
|
Dernière mise à jour: 14.01.2023 à 16:03 heures
1/5
Miss Ukraine Viktoria Apanasenko lors de l'élection de Miss Univers 2023.
Marian Nadler

Combat de costumes lors de l'élection de Miss Univers: cette année, lors du concours de beauté, les candidates ukrainienne et russe ont représenté leurs cultures respectives par leurs tenues. Et les symboles choisis par les deux concurrentes ne pouvaient pas être plus parlants.

Miss Ukraine en archange Michael

Miss Russie, Anna Linnikova, a opté pour une tenue qui, selon elle, devait représenter l'empire russe. La jeune femme s'est présentée dans une petite robe ornée de pierres précieuses et une cape en velours rouge sang.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Son apparence était complétée par une couronne. Le musée national de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg avait créé ce costume spécialement pour elle.

Miss Ukraine, Viktoria Apanasenko, incarnait quant à elle l'archange Michael, qui, dans les récits chrétiens, est le «guerrier de la lumière», celui qui vainc le mal. Son costume se composait d'une robe blanche et dorée, associée à des ailes hautes dans les tons bleus et jaunes. L'expression de son visage et sa démarche donnaient l'image d'une guerrière.

Ville natale bombardée par les Russes

Viktoria Apanasenko n'a pas caché que son costume était inspiré par la guerre en Ukraine. «J'ai choisi un guerrier parce qu'il montre comment les Ukrainiens se battent en ce moment même pour l'avenir, pour leur liberté, pour leur indépendance, pour chaque centimètre de notre pays et pour notre histoire», a expliqué le mannequin sur Instagram.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Son costume a été fabriqué en Ukraine «en quatre mois dans des conditions extrêmes, au son des sirènes, sans électricité et à la lumière des bougies», a indiqué la diplômée d'une université de pointe de Kiev avant le concours. Sa ville natale, Tchernihiv, a été bombardée par les Russes au cours de la guerre.

Publicité

Anna Linnikova et Viktoria Apanasenko peuvent encore prétendre au titre de Miss Univers 2023. Le vainqueur du concours sera désigné ce samedi.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la