Le piège de l'endettement
La légende du cyclisme Wiggins au bord de la faillite

Bradley Wiggins est menacé d'une procédure d'insolvabilité. Il a des dettes de 1,1 million de francs. L'Anglais vend maintenant ses droits de marque.
Publié: 12.11.2023 à 11:13 heures
1/5
L'ex-cycliste professionnel Bradley Wiggins est menacé par une procédure d'insolvabilité.
Noah Merz

L'ancien cycliste Sir Bradley Wiggins (43 ans) est actuellement en difficulté financière. Selon les administrateurs judiciaires de son entreprise, une créance à l'encontre du Britannique de près de 1,1 million de francs n'a pas été réglée. Ce dernier risque donc de se retrouver en cessation de paiement. Entre-temps, les droits sur les marques «Bradley Wiggins», «Wiggins» et «Wiggo» sont mis en vente.

De plus, depuis juillet 2020, il se trouve dans un Individual Voluntary Arrangement (IVA), un accord financier visant à aider les personnes à servir leurs créanciers et à éviter la faillite. Ainsi, deux mois seulement après l'accord, «Wiggins Rights Limited», la société qui gérait une grande partie des affaires de la carrière professionnelle de Wiggins, a été liquidée et la société mère «Team Wiggins» dissoute.

Les problèmes financiers n'en finissent pas

Depuis, les liquidateurs n'ont pourtant pas vu d'argent. C'est ce qu'a annoncé cette semaine l'autorité britannique du registre du commerce «Companies House». D'ailleurs, l'autorité n'attendait même pas la totalité de la somme, mais seulement 700'000 francs provenant de l'IVA de Wiggins, en grande partie de la vente d'un bien immobilier en Espagne. Mais jusqu'à présent, il n'a pas non plus satisfait à cette exigence.

Au lieu de cela, le supérieur de l'IVA lui aurait envoyé une «notification pour violation» des conditions de son accord. Dans le rapport de Companies House, on peut lire à ce sujet qu'elle «attend la confirmation de la résiliation de l'IVA dans les prochains mois».

Interrogé il y a quelque temps sur la vente de ses droits de marque, Wiggins a déclaré que les problèmes financiers duraient «depuis quelques années» et qu'une fin évidente n'était pas en vue. «Il s'agit d'une affaire de négligence professionnelle de la part des autres.»

Sur le plan sportif, il fait partie des meilleurs cyclistes professionnels de son époque. Il a remporté cinq médailles d'or olympiques au total. De plus, il est huit fois champion du monde et vainqueur du Tour de France 2012. La même année, il a même été anobli par la reine Elisabeth II. Quatre ans plus tard, il s'est retiré du circuit professionnel.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la