Une décision du Comité
Il faudra un certificat Covid au Carnaval de Lucerne

Qu'il s'agisse de Guggenmusik ou d'un char de carnaval, quiconque voudra participer à l'un des défilés du Carnaval de Lucerne en février 2022 aura besoin d'un certificat Covid. Le Lozärner Fasnachtskomitée (LFK, le Comité de l'évènement) a pris cette décision samedi.
Publié: 06.11.2021 à 19:09 heures
En février 2022 ce sera le deuxième carnaval depuis le début de la pandémie de Covid-19: contrairement à l'année dernière, un certificat Covid sera requis.

Le carnaval aura lieu comme d'habitude, ont annoncé les organisateurs samedi. Une obligation de certificat sera toutefois imposée aux participants.

Le marathon de Lucerne du week-end dernier, qui s'est déroulé avec un certificat obligatoire, a contribué à cette décision, a déclaré Peti Federer, porte-parole du LFK, à Keystone-ATS. En parallèle, la plupart des Guggemusik et des groupes de construction de chars, ont déjà volontairement introduit le pass Covid. Cela signifie que la plupart des participants au carnaval remplissent déjà les obligations sanitaires.

Espoir à Bâle

Le carnaval de Lucerne a été annulé cette année en raison de la pandémie. Le carnaval de Bâle, qui est célébré plus tard que celui de Lucerne, a déjà été annulé en 2020 en raison de la pandémie. Pour l'année prochaine, les amateurs de carnaval peuvent avoir bon espoir.

Lukas Engelberger, le directeur de la santé de Bâle et président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, a déclaré dans une interview accordée au journal «BZ» samedi qu'il était convaincu qu'il y aurait un carnaval.

Une amélioration de la situation est envisageable d'ici mars, à mesure que la campagne de vaccination progresse. Il ne veut pas que les attentes soient trop élevées, mais il précise: «Je vois au moins l'espoir qu'un carnaval digne de ce nom puisse avoir lieu à Bâle».

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la