Swiss serre la vis pour 2022
Les employés qui refusent la vaccination risquent le licenciement

La compagnie aérienne renforce la pression sur ses employés. L'entreprise menace de licencier dès janvier 2022 le personnel qui refuse de se faire vacciner.
Publié: 27.09.2021 à 19:53 heures
|
Dernière mise à jour: 19.10.2021 à 16:51 heures
Tous les employés de Swiss devront être vaccinés d'ici le 1er décembre. La compagnie aérienne accorde aux employés un délai de réflexion de six mois.

Swiss en remet une couche. Après avoir prévenu en août que la vaccination serait obligatoire pour «tout le personnel navigant», la compagnie aérienne a précisé le traitement qu’elle réserverait aux employés qui refusent la vaccination. Ces derniers risquent désormais le licenciement.

Pilote, hôtesse, steward… Pour continuer à travailler chez Swiss, tous devront être entièrement vaccinés dès décembre. Concrètement, cela signifie que chaque employé devra avoir reçu sa deuxième dose au plus tard le 15 novembre.

Les employés peuvent «suspendre» temporairement leur contrat de travail

Comme le rapporte «20 Minuten», la compagnie aérienne accordera un «délai de grâce» aux employés qui le souhaitent. Voici ce que rapporte un porte-parole de l’entreprise au quotidien: «Pour les employés qui ont besoin de plus de temps pour prendre une décision concernant la vaccination, il existe la possibilité de suspendre la relation de travail pendant environ six mois.» Les employés qui auront été complètement vaccinés dans ce délai auront le droit de recommencer à travailler.

Les membres du personnel de cabine qui refusent catégoriquement de se faire vacciner risquent d’être licenciés à la fin du mois de janvier 2022. Dans ce cas, explique le porte-parole, l’entreprise serait contrainte de prendre «des mesures fondées sur un manquement à ses obligations conformément à la convention collective de travail».

Quant aux employés qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales, des solutions individuelles devraient être apportées. (cat/mkl)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la