Sa baignoire va à l'extérieur
Un hôtel fribourgeois fait sensation sur TikTok

Un touriste alémanique a publié une vidéo sur TikTok depuis la baignoire de l'hôtel des 4 Vents, à Fribourg, qui sort sur un rail. Le clip affole le réseau social, avec plusieurs millions de vues.
Publié: 05.07.2021 à 11:37 heures
|
Dernière mise à jour: 05.07.2021 à 14:49 heures
1/8
Ouverte en 1997, l'Auberge des 4 Vents dispose de neuf chambres.
8 - Adrien Schnarrenberger - Journaliste Blick.jpeg
Adrien SchnarrenbergerJournaliste Blick

«C'est complètement fou, ça représente plus de la moitié de la Suisse.» Au téléphone, François Baumann est un peu dépassé. Le patron de l'Auberge des 4 Vents, à Fribourg, a reçu de nombreux messages depuis hier en raison d'une vidéo sur TikTok qui compte presque cinq millions de vues.

Un touriste alémanique de passage dans son hôtel s'est en effet immortalisé dans sa baignoire, qui est fixée sur des rails et permet de sortir par la fenêtre.

Prendre son bain en plein air: Un hôtel fribourgeois fait sensation sur TikTok avec sa baignoire(00:12)

Très connue des Fribourgeois, l'attraction l'est un peu moins des utilisateurs du réseau social: avec presque 500'000 «likes» et plus de 6000 commentaires, la chambre Cupidon a généré un immense intérêt virtuel en quelques heures à peine. «Honnêtement, je ne connaissais TikTok que de nom parce qu'ils sont sponsors de l'Euro. Les réseaux sociaux, ce n'est pas vraiment mon fort», reconnaît François Baumann.

Couple bloqué à l'extérieur

De quoi remplir le carnet de commandes des 4 Vents? «Je ne l'espère pas!», sourit l'hôtelier. Son établissement, qu'il co-dirige avec Philippe Roschy, ne possède que neuf chambres, et Cupidon n'a pas vraiment besoin de publicité. «Il faut attendre des semaines pour avoir une disponibilité. Et encore, c'est parce que nous nous limitons à un horizon de quelques semaines, sinon nous aurions des réservations pour des samedis de 2023..»

Voilà près de vingt-cinq ans (l'auberge a été créée en 1997) que cette chambre assure «la romance assurée avec vue sur les étoiles» à ses hôtes. Mais attention: en 2001, le mécanisme faisant fonctionner le rail a rendu l'âme. «A minuit, sans lune, il a fallu la grande échelle, des peignoirs et le dévouement de l'équipe de cuisine pour secourir le jeune couple, coincé tout nu en pleine façade», écrivait alors «La Liberté».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la