Nouveau sondage
Votation: L'idée d'une 13e rente AVS séduit

Oui à la 13e rente AVS, non au relèvement automatique de l'âge de la retraite. Si les Suisses se prononçaient aujourd'hui sur ces deux questions, le verdict serait clair, comme le montre un nouveau sondage.
Publié: 23.08.2023 à 06:11 heures
|
Dernière mise à jour: 23.08.2023 à 08:16 heures
1/5
La réforme des caisses de pension sera soumise aux urnes l'année prochaine. La gauche et les syndicats ont lancé avec succès le référendum. Les électeurs sont encore indécis.
Rudolf Studer Monachino

En 2024, les Suisses se prononceront sur trois projets en lien avec leur retraite. La réforme de la prévoyance professionnelle (LPP) tout d'abord, contre laquelle la gauche et les syndicats ont déposé un référendum. L'initiative populaire des syndicats pour une 13e rente AVS ensuite. Et enfin, l'initiative sur les retraites des jeunes libéraux-radicaux, qui veut d'abord augmenter l'âge de la retraite à 66 ans pour tous et l'adapter automatiquement à l'espérance de vie dans un second temps.

Un nouveau sondage commandé par l'assureur Groupe Mutuel en collaboration avec «Le Temps» est paru ce mardi. Résultat: la population est «profondément divisée» sur la question de la réforme des caisses de pension. 

En effet, 30% des personnes interrogées rejettent la réforme de la LPP, tandis que 29% soutiennent la réforme adoptée par le Parlement. Les 41 autres pour cent sont encore indécis. Ce dernier chiffre indique que rien n'est encore joué. Le processus de formation de l'opinion n'en est qu'à ses débuts sur ce projet complexe. 

La forte proportion d'indécis laisse songeur, écrit le Groupe Mutuel dans son communiqué. Elle montre «qu'à ce stade, sur un sujet aussi important, près d'un Suisse sur deux hésite encore». La campagne de votation devrait donc être passionnante. La réforme du deuxième pilier sera probablement soumise aux urnes en juin 2024. 

Oui à la 13e rente AVS, non au relèvement de l'âge de la retraite

Les choses se présentent bien pour la 13e rente AVS: 62% des personnes interrogées se prononcent en faveur de l'initiative de la gauche, seuls 26% la rejettent. Le reste est indécis.

Pour l'initiative des jeunes libéraux-radicaux sur les rentes en revanche, la situation s'inverse. Les personnes interrogées n'ont guère envie de devoir travailler au-delà de 65 ans. 56% rejettent l'initiative, seuls 33% y sont favorables. Une personne interrogée sur neuf ne sait pas encore comment elle va voter.

Publicité

Les deux initiatives AVS devraient être soumises au peuple dès le mois de mars de l'année prochaine.

L'inflation inquiète

Le sondage montre en outre que l'inflation continue de préoccuper fortement la population. 80% des personnes interrogées craignent que la hausse des prix ait un impact négatif sur leur vie à la retraite. L'inquiétude concernant le revenu lors de la retraite augmente aussi, passant de 50% en 2020 à plus de 60% aujourd'hui.

L'enquête a été réalisée par l'institut de sondage MIS Trend du 2 au 9 juin auprès de 1407 personnes en ligne. La marge d'erreur est de 2,7%.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la