Décision inédite du Grand Conseil
Orientation sexuelle: Neuchâtel interdit les mesures de conversion

Les députés neuchâtelois ont approuvé mardi une nouvelle loi interdisant les thérapies de conversion de l'orientation sexuelle. Neuchâtel est le premier canton à légiférer. D'autres cantons et le Conseil national ont toutefois déjà accepté des motions en ce sens.
Publié: 02.05.2023 à 15:24 heures
|
Dernière mise à jour: 02.05.2023 à 15:41 heures
Les thérapies de conversion, visant à changer l'orientation sexuelle, seront interdites (photo symbolique).

La loi neuchâteloise, acceptée par 99 oui et 1 non, condamnera ceux qui proposeront des mesures visant à modifier l’orientation sexuelle. Elle condamnera aussi les personnes incitant des tiers à changer leur l’identité de genre. Cette nouvelle législation fait suite à une motion des groupes VertPOP et socialiste de janvier 2022.

«C'est un véritable signal fort. Ces pratiques, que nous espérons les plus rares possible, sont extrêmement destructrices pour les personnes concernées. Elles ont des effets ravageurs car elles sont basées sur l'idée erronée que l'homosexualité ou la transidentité sont une maladie qui doit être soignée», a déclaré Florence Nater, conseillère d'État chargée de la cohésion sociale.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la