À l'affut des abus
Monsieur Prix place l'UBS sous surveillance

Le Surveillant des prix place UBS sous observation. Toute suspicion d'abus peut d'ores et déjà lui être annoncée.
Publié: 04.07.2024 à 12:17 heures
|
Dernière mise à jour: 04.07.2024 à 15:50 heures
UBS, fusionnée avec Credit Suisse, est désormais puissante, voire dominante sur le marché, selon Monsieur Prix (archives).
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

La grande banque, fusionnée avec Credit Suisse, est désormais puissante, voire dominante sur le marché, relève jeudi Monsieur Prix, se basant sur une analyse de la Commission de la concurrence (Comco). De ce fait, le Surveillant des prix s'est réuni avec la Comco, l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) et la Banque nationale (BNS) pour un premier échange formel sur les conséquences de la fusion, indique-t-il dans un communiqué.

Stefan Meierhans prévoit d'observer dans un premier temps le marché. Dans le domaine spécifique des taux d'intérêt pour les crédits, il prescrit «une consultation approfondie» de la part de la BNS et de la Finma et a convenu d'une «collaboration régulière et étroite avec la Comco».

Monsieur Prix compte sur la responsabilité de l'établissement aux trois clés, mais n'hésitera pas à intervenir sur le plan réglementaire «de la manière la plus efficiente et efficace possible» si nécessaire, souligne-t-il.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la