19 personnes majeures concernées
Les condamnations pleuvent après l'occupation de l'immeuble aux Pâquis (GE)

Vendredi, vingt personnes organisant une manifestation non autorisée en occupant un bâtiment vide dans le quartier des Pâquis, à Genève, ont été interpellées par la police. Dix-neuf d'entre-elles ont été condamnées par ordonnance pénale le même jour.
Publié: 11.02.2023 à 10:35 heures
La police était intervenue jeudi à la mi-journée pour disperser une manifestation non autorisée en soutien à un collectif qui a brièvement occupé un immeuble vide situé au 8 rue Royaume.

A Genève, les 19 personnes majeures interpellées jeudi par la police dans le cadre de l'occupation d'un immeuble vide des Pâquis ont été condamnées par ordonnance pénale vendredi. La vingtième personne arrêtée a été mise à disposition du Tribunal des mineurs.

Les 19 majeurs ont été condamnés pour dommages à la propriété, violation de domicile et empêchement d'accomplir un acte officiel, a indiqué samedi le porte-parole du Ministère public Olivier Francey, confirmant une information de la Tribune de Genève. Ils ont été libérés.

Violence policière

La police était intervenue jeudi à la mi-journée pour disperser une manifestation non autorisée en soutien à un collectif qui a brièvement occupé un immeuble vide situé au 8 rue Royaume. Tant le propriétaire de l'immeuble que la police a porté plainte. Des jets de peinture et de nourriture ont endommagé les tenues des agents.

Par ailleurs, l'Inspection générale des services, la police des polices, va enquêter suite aux dénonciations de violences policières lors de cette intervention. Un photographe de presse et un député affirment avoir reçu des coups de matraque.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la