Un nouveau-né parmi les victimes
Mort d'une soixantaine de migrants après un naufrage en Méditerranée

Une soixantaine de migrants ont trouvé la mort après le naufrage de leur embarcation dimanche à l'aube non loin de la ville italienne de Crotone, en Calabre (sud), rapportent les médias. Un nouveau-né de quelques mois figure parmi les victimes.
Publié: 26.02.2023 à 10:16 heures
|
Dernière mise à jour: 26.02.2023 à 17:52 heures
Les secours poursuivent leurs recherches dans des conditions difficiles (image d'illustration).

Un nouveau naufrage de migrants a eu lieu au large des côtes italiennes dans une Méditerranée agitée, faisant une soixantaine de morts.

Les pompiers italiens ont confirmé sur Twitter avoir récupéré 28 corps, tandis que trois autres auraient été entraînés plus loin par les courants maritimes, depuis l'embarcation qui, selon les médias italiens, contenait 150 à 250 personnes. Par ailleurs, une quarantaine de personnes ont été secourues, selon les pompiers.

Nouvelles règles controversées adoptées

Cet énième naufrage intervient quelques jours à peine après l'adoption par le Parlement de nouvelles règles controversées du gouvernement dominé par l'extrême droite sur le sauvetage des migrants.

La cheffe du gouvernement Giorgia Meloni a pris la tête d'un exécutif de coalition en octobre après avoir promis de réduire le nombre de migrants arrivant en Italie.

La nouvelle loi oblige les navires humanitaires à effectuer un seul sauvetage à la fois, ce qui, selon les critiques, augmente le risque de décès en Méditerranée centrale, qui est considérée comme la traversée la plus périlleuse au monde pour les migrants.

La situation géographique de l'Italie en fait une destination de choix pour les demandeurs d'asile qui passent de l'Afrique du Nord à l'Europe, et Rome se plaint depuis longtemps du nombre d'arrivées sur son territoire.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la