Corruption au Qatar?
La vice-présidente du Parlement européen Eva Kaili arrêtée!

La députée européenne grecque Eva Kaili a été arrêtée à Bruxelles dans le cadre d'une enquête pour corruption et blanchiment d'argent. Les faits soupçonnés pourraient concerner des pots-de-vin en lien avec la Coupe du monde.
Publié: 09.12.2022 à 22:34 heures
|
Dernière mise à jour: 15.12.2022 à 13:23 heures
Eva Kaili a été arrêtée à Bruxelles vendredi soir et est actuellement interrogée par la police, selon des sources proches du dossier.

Selon les informations de l’agence de presse AFP, la députée grecque et vice-présidente du Parlement européen Eva Kaili a été arrêtée dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de corruption au Qatar.

Eva Kaili a été interpellée à Bruxelles vendredi soir et est actuellement interrogée par la police, selon des sources proches du dossier. Auparavant, il y avait déjà eu quatre interpellations dans la capitale belge dans le cadre de l’enquête.

A Athènes, le Parti socialiste grec (Pasok), dont Eva Kaili est membre, a annoncé vendredi soir que la femme politique avait été «exclue du parti».

Pot-de-vin pour la Coupe du monde au Qatar

Parmi les quatre personnes précédemment arrêtées se trouve un membre du personnel parlementaire du Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen (S&D), qui est également le partenaire de la vice-présidente du Parlement.

Ont par ailleurs été arrêtés l’ancien député européen socialiste italien Pier Antonio Panzeri, le chef d’une ONG et un dirigeant syndical, tous deux aussi citoyens italiens.

Selon le Parquet fédéral belge, 16 perquisitions au total ont eu lieu à Bruxelles, l’un des lieux de travail du Parlement européen. La police a confisqué des supports de données et des téléphones portables ainsi que des espèces pour un montant d’environ 600’000 euros.

Publicité

Selon l’autorité, les investigations, menées par un juge d’instruction à Bruxelles, portent sur les tentatives présumées d’un Etat du Golfe pour «influencer les décisions économiques et politiques du Parlement européen en versant des sommes considérables ou en faisant des cadeaux importants». Selon les médias, il s’agirait du Qatar. Et les pots-de-vin auraient été versés dans le cadre de la Coupe du monde de football.

(AFP/ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la