Une sexologue répond
Les sextoys peuvent-ils faire repartir la libido dans le couple?

Les jouets érotiques peuvent-ils apporter du dynamisme dans la relation de couple? Comment les intégrer en tant que couple qui n'en a pas encore fait l'expérience? La sexologue bâloise Amelie Boehm donne ses conseils.
Publié: 10.01.2024 à 20:06 heures
|
Dernière mise à jour: 10.01.2024 à 21:45 heures
Intégrer des sextoys à la vie sexuelle de couple peut faire repartir la libido. Attention cependant à suivre quelques précautions pour que l'expérience soit agréable pour tous les partenaires.
RMS_Portrait_AUTOR_445.JPG
Jana Giger

Huile de massage, vibromasseurs ou anneaux péniens, le choix de sextoys n'a jamais été aussi étendu et il n'est plus vraiment tabou de surprendre son ou sa partenaire avec un jouet érotique. La sexologue bâloise Amelie Boehm répond aux principales questions sur l'utilisation des sextoys à deux.

1

Qu'est-ce qui augmente les chances que l'expérience soit positive pour les deux?

«Avant d'acheter un sextoy, il faut en parler avec son ou sa partenaire», explique l'experte. Sinon, on prend le risque d'insécuriser son interlocuteur. «Certaines personnes craignent qu'il manque quelque chose à leur compagnon au lit s'il rentre à la maison sans crier gare avec un sextoy.» Selon la sexologue, une discussion permet de clarifier ces aspects et de savoir si l'autre est également curieux. «La condition idéale serait que les deux ressentent de l'impatience et voient le sextoy comme une possibilité supplémentaire de se procurer du plaisir.»

2

Les sextoys peuvent-ils aider en cas de baisse de désir?

«Dans une relation de longue durée, où l'on a développé une routine et où le désir diminue, les sextoys peuvent apporter un vent de fraîcheur», confirme Amelie Boehm. Selon elle, l'essai de jouets érotiques est lié à une certaine excitation, que l'on a peut-être aussi ressentie dans la phase initiale de la relation. «Tout à coup, on glousse à nouveau ensemble au lit en essayant de tenir un vibromasseur au bon endroit ou d'enfiler un anneau pénien.» Selon l'experte, un vibromasseur remplit parfois une fonction importante, en particulier chez les femmes qui n'arrivent pas à atteindre l'orgasme pendant les rapports sexuels. Mais il serait naïf de placer trop d'attentes et d'espoir dans un accessoire. «Un jouet ne peut pas résoudre des problèmes sexuels ou relationnels profonds, il n'est qu'une extension de ce qui est déjà beau.»

3

Quelles sont les erreurs que les couples commettent avec les sextoys?

«Les couples sont souvent trop ambitieux, s'amuse Amelie Boehm. Ils choisissent les jouets populaires ou les best-sellers sur un site Internet.» Mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il leur convienne. C'est pourquoi l'experte déconseille plutôt, au début, les jouets qui entraînent de très grands changements dans les rapports, comme un plug anal ou un godemiché strap-on (à attacher autour de la taille). «Ils peuvent avoir un effet dissuasif dès que l'on veut les utiliser soi-même.»

4

Quels sextoys conviennent aux couples sans expérience?

«Je conseille aux couples de choisir un sextoy avec lequel ils se sentent tout de suite à l'aise», déclare Amelie Boehm. Le meilleur moyen de savoir lequel est le bon est de ne pas choisir un jouet en ligne, mais de se rendre ensemble dans un magasin et de prendre en main différents objets. «Sentir quelles surfaces ou quelles intensités de vibration sont agréables au toucher est extrêmement utile et rassurant.» L'experte a constaté qu'en choisissant des sextoys, les gens reconnaissent assez vite ce qu'ils veulent essayer et ce qu'ils ne veulent pas. «Que l'on choisisse comme premier jouet des plumes, des menottes, un vibromasseur à doigt ou un anneau pénien vibrant, c'est un choix très personnel» confirme-t-elle.

5

Comment intégrer le jouet dans la vie sexuelle?

Au début, cela peut paraître étrange d'utiliser ce nouvel objet pendant les rapports sexuels, explique l'experte. «La plupart du temps, l'approche se fait avec moins de pression si on intègre simplement le sextoy quelques fois dans les préliminaires.» La sexologue conseille de parler après le rapport sexuel de ce qui a plu et de ce qui a moins plu. «Si une personne ne s'entend pas du tout avec le sextoy, je préconise d'accepter cette limite et de laisser le jouet de côté pour un moment.» Il est possible qu'une occasion de tester se présente à nouveau et que les deux partenaires se sentent prêts à retenter l'aventure.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la