De son tatouage à son club préféré
Carlos Alcaraz, un véritable phénomène du tennis

Carlos Alcaraz est le nouveau roi de la terre battue! Le showman espagnol de 21 ans a déjà remporté son troisième titre du Grand Chelem. Et va bientôt s'offrir un autre tatouage spécial.
Publié: 10.06.2024 à 19:35 heures
|
Dernière mise à jour: 10.06.2024 à 19:38 heures
1/11
Les enfants l'adorent: Carlos Alcaraz laisse libre cours à ses émotions après sa victoire à l'Open de France.
RMS_Portrait_563.JPG
Marco Pescio

Au lendemain de la finale du tournoi de Roland-Garros, un grand changement s'opère au sommet de la hiérarchie mondiale. Novak Djokovic (37 ans) doit céder son trône et n'est soudain plus que numéro 3 mondial. Jannik Sinner (22 ans) est le premier Italien à monter sur le trône. Et Carlos Alcaraz (21 ans), le nouveau roi de la terre battue parisienne, remonte à la deuxième place.

Le titre de l'Espagnol à Roland-Garros est historique. Il est le plus jeune joueur à avoir réussi l'exploit de remporter une victoire en Grand Chelem sur les trois surfaces: dur, gazon et terre battue. Qui se cache derrière ce phénomène du tennis, au coup droit fracassant et au large sourire?

Ses tatouages

«Carlitos» - comme il préfère être appelé car Carlos est trop formel pour lui - a un faible pour les tatouages. Pour son premier titre majeur à l'US Open il y a deux ans, il s'est fait graver la date de son triomphe sur le haut du bras: «11.09.22». Dix mois plus tard, il a ajouté une fraise à sa cheville droite et la date «16.07.23» pour sa première victoire à Wimbledon. Et maintenant, c'est la victoire à l'Open de France qui doit être immortalisée. Il dit: «Ce sera probablement une tour Eiffel, plus la date correspondante». Donc le 9 juin 2024. Et où? «Sur la cheville gauche».

Mais ce qui est le plus connu jusqu'à présent, c'est le tatouage sur son avant-bras. Les trois «C» sont un hommage à la devise de son grand-père: «Cabeza, Corazon, Cojones». La tête, le cœur et les... Alcaraz s'est fait tatouer les trois lettres par le tatoueur de stars Joaquin Ganga, qui compte également parmi sa clientèle d'autres superstars comme la légende du basket-ball LeBron James ou les artistes de R&B Drake et Chris Brown.

Sa ville d'origine

Carlos Alcaraz et son tatoueur partagent les mêmes racines. Tous deux sont originaires d'El Palmar, une petite ville de la région de Murcie qui fait parfois l'objet de moqueries en Espagne. C'est pourquoi le tennisman fait activement la promotion de sa région à chaque occasion.

Ses proches

Ce droitier de 1,83 m a grandi en tant que deuxième plus âgé de quatre frères. Son père Carlos Alcaraz Gonzalez était lui-même un joueur de tennis professionnel (963e place a été son classement le plus élevé), puis il a ouvert une académie de tennis. On le voit souvent dans le box lors des matches de son fils. Lors de la finale de Paris, maman Virginia y était également assise. Et d'ailleurs, le plus jeune de la famille, Jaime, âgé de douze ans, est également considéré comme un immense talent. Jusqu'à présent, on ne sait rien officiellement d'une petite amie. Au début de l'année, des rumeurs ont circulé selon lesquelles il pourrait être en couple avec une étudiante et ancienne joueuse de tennis de Murcie.

Publicité

Ses soutiens

Avec Juan Carlos Ferrero, Carlos Alcaraz a un ancien numéro un mondial comme entraîneur principal. Il est à ses côtés depuis 2018. La coopération avec le géant du marketing IMG, qui avait déjà pris le joueur sous contrat à l'âge de 13 ans, dure depuis plus longtemps encore. Son conseiller Albert Molina est devenu l'un des plus proches compagnons du champion. Avant et après les conférences de presse à Paris, on les voyait régulièrement s'amuser ensemble.

Ses passions

Carlos Alcaraz est un fanatique de sport. Au basketball, au golf ou aux échecs, il est toujours présent. Ce dernier sport lui rappelle beaucoup le tennis, a-t-il dit un jour: «Si vous perdez votre concentration pendant un instant, tout le match peut être perdu». Et puis, il y a aussi sa passion pour le football. Comme son idole Rafael Nadal, Carlos Alcaraz est un grand aficionado du Real Madrid. Et comme le montrent diverses vidéos sur les réseaux sociaux, il a déjà prouvé à maintes reprises sur le circuit de tennis qu'il sait aussi très bien manier le ballon rond.

Son jeu

Son sourire sur le terrain fait partie de sa philosophie. Sans plaisir, rien ne va, souligne-t-il à maintes reprises. Sur le plan du jeu? Il est un véritable phénomène. Son explosivité, ses angles extrêmes, son incroyable accélération des balles et ses arrêts bien sentis font de lui le joueur le plus séduisant et le plus spectaculaire du circuit actuellement.

Ses records

Carlos Alcaraz n'est pas seulement le plus jeune tennisman à avoir remporté un tournoi majeur sur toutes les surfaces. Il a également été le plus jeune numéro un mondial en 2022, après l'US Open, à l'âge de 19 ans et quatre mois. Et la même année, il était aussi le plus jeune à remporter les Masters de Miami et de Madrid.

Publicité

Ses méga contrats de sponsoring

Jouer au tennis aussi jeune, de manière aussi spectaculaire et avec autant de succès que Carlos Alcaraz, suscite bien sûr aussi de l'intérêt du côté commercial. Outre les équipementiers Nike et Babolat, il a depuis longtemps décroché des partenariats avec d'autres grandes marques. L'Espagnol fait de la publicité pour des marques comme Rolex, Louis Vuitton, Calvin Klein ou BMW. Il va de soi que son compte en banque s'enrichit de quelques billets supplémentaires. Mais il est aussi multimillionnaire grâce à ses primes de tennis. Le montant de ses gains en carrière s'élève actuellement à plus de 31 millions d'euros.


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la