«On a dû pleurer six fois»
Les Federer émus aux larmes par le documentaire consacré à Roger

Roger Federer dévoile dans un nouveau documentaire les coulisses des derniers jours de sa carrière de joueur de tennis. Avis aux fans impatients: Blick vous donne un avant-goût de ce qui vous attend.
Publié: 20.06.2024 à 07:05 heures
|
Dernière mise à jour: 20.06.2024 à 17:24 heures
1/8
Roger Federer dévoile les coulisses des jours de sa carrière au sein d'un documentaire.
RMS_Portrait_AUTOR_1195.jpg
RMS_Portrait_AUTOR_1056.JPG
Ramona Bieri et Björn Lindroos

Roger Federer est assis devant une vitrine contenant ses principaux trophées. Il parle lentement et de manière réfléchie dans un microphone posé sur la table devant lui. Il s'arrête à plusieurs reprises, luttant contre les larmes. Nous sommes en septembre 2022, au moment précis où sont enregistrés les mots d'adieu par lesquels le Maestro annonce la fin de sa carrière professionnelle. Jusqu'à présent, on n'avait que la bande sonore. Désormais, il y a des images. Et celles-ci sont fortes.

Mais ce n'est qu'un seul des nombreux moments d'émotion figurant dans le documentaire «Twelve Final Days - A Legend Leaves the Court» (en français: «Les douze derniers jours – une légende quitte le court"), qui sortira le 20 juin sur Amazon Prime et que Blick a déjà pu visionner en avant-première.

«Nous avons dû pleurer six fois»

Ces images n'ont jamais été destinées au public: elles montrent un côté que Roger Federer a toujours gardé privé. «À l'origine, ces photos étaient destinées à ma famille, mais nous avons vu qu'elles étaient si belles que nous ne pouvions pas les garder pour nous seuls. C'est pourquoi je suis fier de les partager avec mes fans», a déclaré RF dans une interview accordée à «La Gazzetta dello Sport». La légende du tennis l'assure, sa femme Mirka et lui ont ressenti une vive émotion en visionnant le film pour la première fois: «Nous avons dû pleurer six fois.»

Dans le documentaire, on voit ses filles Charlene et Myla (toutes deux 14 ans) et fils Lenny et Leo (tous deux 10 ans) rentrer à la maison après l'enregistrement du message vocal. Les garçons portent un maillot du club de football anglais d'Arsenal. Federer les embrasse en guise de salutations, et leur demande en riant: «Où sont vos maillots du FC Bâle?»

Les quatre enfants ont grandi avec un père tennisman très actif sur le circuit. «Leur dire que je me retire a été dur», explique Federer. «Trois d'entre eux ont pleuré.» Pour sa femme Mirka aussi, la décision a été vectrice de nombreuses émotions. Elle qui n'a cessé d'assurer les arrières de son champion et de travailler dans l'ombre pour lui. Et le documentaire est également une source précieuse à cet égard. Car Mirka rompt le silence en accordant sa première interview depuis dix ans. «Je suis à la fois heureuse et triste», l'entend-on dire. «Les derniers mois ont été très émotionnels, car je sens bien que Roger aimerait jouer pour toujours.»

Des opérations dont il n'a jamais voulu

Mais son genou ne le lui permet plus. La légende du tennis a la vie dure depuis 2016 et une vilaine blessure au ménisque. Depuis, il a dû passer plusieurs fois sur le billard. «J'ai toujours pensé que je n'aurais jamais d'opération durant ma carrière», soupire l'homme aux vingt titres du Grand Chelem. Pour lui c'est clair: ces interventions chirurgicales ont marqué le début de la fin: «Je ne me suis pas trompé à ce sujet.»

Publicité

C'est après son élimination en quarts de finale à Wimbledon en 2021 qu'il s'est rendu compte que son genou ne pouvait plus supporter la charge dantan. Un fardeau qui faisait également souffrir ses proches. Mirka lui aurait ainsi demandé pourquoi il continuait s'infliger un tel supplice. «Elle était assise là et n'aimait plus ça parce qu'elle avait l'impression que je n'étais plus le meilleur.» Le film montre bien à quel point la décision de se retirer du circuit a sonné comme une délivrance pour le Maestro.

Avant l'annonce officielle, le Bâlois a tout de même tenu à communiquer la nouvelle à ses proches. Son rival de toujours Rafael Nadal a d'ailleurs été l'un des premiers à l'apprendre. C'est à ses côtés que Federer a disputé son dernier match le 23 septembre 2022 en double à la Laver Cup. A la fin de la partie, les larmes du Maestro ont fait le tour du monde. Et le documentaire les remontre sous un angle qui donne assurément la chair de poule.

«Ce furent douze jours incroyables»

A l'interview, Mirka Federer y va également de sa petite larme: «Ça va me manquer terriblement de voir Roger jouer au tennis, car il joue avec tant de grâce et de beauté.» Elle se réjouit néanmoins de l'avenir qui les attend, elle et son mari, loin du sport professionnel. «Je suis tellement heureuse de vivre avec lui et d'être avec lui.» 

Les derniers mots du documentaire reviennent au principal protagoniste de l'histoire. «Ces douze jours ont été incroyables.» Et de conclure: «Tout est réglé, je peux rentrer à la maison et être simplement papa.»

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la