Vers une taxe financière?
Voici comment les Suisses pensent financer la 13e rente AVS

Un nouveau sondage de la NZZ paru ce dimanche le montre: les Suisses voudraient financer la 13e rente Avs par une taxe sur les transactions financières ou des contributions fédérales plus élevées, en économisant dans le domaine militaire.
Publié: 17.03.2024 à 10:50 heures
|
Dernière mise à jour: 17.03.2024 à 11:33 heures
Près de deux tiers des personnes interrogées ont estimé qu'une taxe sur les transactions financières compte parmi les trois mesures les plus importantes pour financer la 13e rente AVS (archives).

Une majorité des Suisses est favorable à la création d'une taxe sur les transactions financières pour financer la 13e rente AVS, selon un sondage. À part des économies dans le domaine militaire, aucune autre proposition n'a trouvé de majorité.

Dans ce sondage représentatif, réalisé à la demande de la NZZ am Sonntag, 64% des personnes interrogées ont estimé qu'une taxe sur les transactions financières compte parmi les trois mesures les plus importantes pour financer la 13e rente AVS. Par ailleurs, 51% des sondés se sont prononcés en faveur de contributions fédérales plus élevées grâce à des économies dans le domaine militaire.

Par ailleurs, 51% des sondés se sont prononcés en faveur de contributions fédérales plus élevées, grâce à des économies dans le domaine militaire. Le sondage a été réalisé par l'institut Yougov Suisse (anciennement Link).

Moins 30% des sondés soutiennent une augmentation de la TVA

D'autres propositions discutées récemment sont par contre clairement rejetées. Moins de 30% des personnes interrogées soutiennent une augmentation de la TVA, des déductions salariales plus importantes ou une hausse de l'âge de départ à la retraite.

Parmi les sondés, 48% se prononcent en faveur d'économies dans l'aide au développement. Et 40% se disent favorables à l'introduction d'un impôt national sur les successions.

Le sondage, réalisé par l'institut Yougov Suisse (anciennement Link), a été mené entre le 8 et le 10 mars, auprès de 1258 personnes représentatives de la population suisse au niveau de l'âge, du sexe et de la région de domicile.

Publicité

Le 3 mars dernier, le peuple s'était exprimé à environ 58% en faveur de l'introduction d'une 13e rente AVS à partir de 2026. Le mode de financement des 4 à 5 milliards de francs supplémentaires nécessaires n'est pas encore clair. Le Conseil fédéral examine différentes possibilités qu'il soumettra au Parlement.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la