Plus grand que l'Empire State Building
L'Arabie saoudite veut construire un gratte-ciel de 120 km de long à travers le désert

L'Arabie saoudite prévoit la construction d'un gratte-ciel de 120 kilomètres de long et de près de 500 mètres de haut. Ce bâtiment zéro carbone devrait serpenter au-dessus des montagnes, des zones désertiques et côtières, et abriter quelque cinq millions de personnes.
Publié: 26.07.2022 à 09:57 heures
|
Dernière mise à jour: 27.07.2022 à 11:53 heures
La construction devrait comporter des miroirs latéraux.
Daniel Kestenholz

L’Arabie saoudite planifie une construction qui, au XXIe siècle, ne semble pas moins ambitieuse que celle des pyramides d’Égypte. Avec une hauteur allant jusqu’à 488 mètres et une longueur de 120 kilomètres, ses plans présentent un gratte-ciel pensé pour être la plus grande structure jamais construite par l’homme.

Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane ne manque pas d’ambition. Son projet, évoqué pour la première fois en janvier 2021 selon la chaîne d’information Times Now, coûterait environ 1000 milliards de dollars. Le fameux gratte-ciel, formé de deux bâtiments parallèles, ne constituerait que le cœur de ce projet hors normes qui sortirait tout droit du sable du désert de Neom: une toute nouvelle cité, nommée simplement «Neom», prévue comme une ville zéro carbone. Elle s’étendrait sur 170 kilomètres.

Le gratte-ciel, baptisé «Mirror Line» à cause de ses miroirs latéraux, s’étendrait tel un serpent géant à travers le nord-ouest aride du royaume. Il serait l’épicentre de Neom et aurait pour but, selon les rapports, «de permettre à l’Arabie saoudite d’avoir ses propres pyramides sur le modèle des pyramides d’Egypte».

Une construction prévue sur 50 ans

Ces documents de planification confidentiels ont été obtenus par le «Wall Street Journal». Ils précisent encore que les deux constructions parallèles devraient être neutres en carbone. Elles seraient reliées par des passerelles et desservies par un train à grande vitesse, circulant sous terre. Ces infrastructures auraient même leur propre stade suspendu à 300 mètres au-dessus du sol!

Ce projet titanesque devrait être réalisé en 50 ans. Conçu pour accueillir près de cinq millions de personnes, il comprend également des kilomètres de verdure et champs, qui pourraient nourrir 50 millions de personnes, selon les documents. Les habitants de cette cité devraient s’abonner pour avoir droit à trois repas par jour.

L’Arabie saoudite possède actuellement énormément de moyens. Le groupe pétrolier Saudi Aramco est actuellement le plus riche du monde: il a détrôné le groupe technologique américain Apple. La ville de Neom devrait permettre de diversifier l’économie du royaume afin de réduire sa dépendance au pétrole.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la