Après les inondations
Morges sous l'eau: les pompiers à pied d'oeuvre

Les pompiers étaient à pied d'oeuvre mercredi après les violents orages qui se sont déversés mardi soir le long du Jura. La région de Morges a été particulièrement touchée. A Cointrin, le trafic de l'aéroport a été perturbé.
Publié: 26.06.2024 à 19:29 heures
|
Dernière mise à jour: 26.06.2024 à 20:50 heures
Rien qu'à Morges et dans les environs, les sapeurs-pompiers ont effectué près de 210 interventions après l'orage survenu la veille vers 18h00.
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Rien qu'à Morges et dans les environs, les sapeurs-pompiers ont effectué près de 210 interventions après l'orage survenu la veille vers 18h00. En fin d'après-midi mercredi, ils étaient encore présents sur treize sites. «Nous sommes toujours en train de pomper», a dit à Keystone-ATS Thierry Charrey, commandant du SIS Morget.

La situation s'est normalisée durant la journée, après la crue record de la Morges et les inondations qui ont suivi. «Le niveau de la rivière est rapidement monté, mais il a aussi rapidement baissé», a observé le commandant.

Les services de la ville et les secours ont travaillé toute la journée pour évacuer l'eau des caves et sous-sols ainsi que pour enlever la boue de la chaussée et des trottoirs. Une quarantaine de personnes de la Protection civile et une vingtaine de pompiers étaient encore sur le terrain dans l'après-midi.

Piscine fermée

La piscine, un centre commercial, le parking du parc des Sports et plusieurs commerces sont restés fermés mercredi. Les autorités appelaient à la prudence, demandant d'éviter les passerelles et les rives de la Morges, et de faire attention sur les chaussées et les trottoirs glissants. Le traditionnel marché a pu être maintenu.

Aucune victime n'est à déplorer, a indiqué la police vaudoise. «On était bien au-delà de la crue centennale», a souligné son porte-parole Jean-Christophe Sauterel, à Keystone-ATS. Le débit de la Morges a atteint 45 m3/seconde, alors que le niveau d'une crue centennale est de 34 m3/seconde.

20 millions de dégâts

Les intempéries n'ont provoqué que des dégâts matériels. L'Etablissement cantonal vaudois d'assurance (ECA) s'attend à recevoir entre 2000 et 3000 déclarations de sinistres. Selon une première estimation, les dommages pourraient avoisiner les 20 millions de francs.

Publicité

«Il est toutefois beaucoup trop tôt pour tirer un bilan complet de l’événement. Celui-ci ne pourra pas être établi avant plusieurs jours», a précisé Rafael Stuker, responsable de la communication auprès de l'ECA. En milieu d'après-midi, la centrale avait reçu 290 annonces de sinistre par téléphone et 172 en ligne.

L'essentiel des cas provient de la région de Morges, en particulier du quartier sous la gare. «Mais des dégâts ont également été annoncés dans le Nord vaudois, à Orbe, à Champvent et à l'Auberson par exemple», a ajouté Rafael Stuker.

Possible record à L'Auberson

Un possible record absolu en Suisse sur une heure pourrait avoir été atteint avec 98 mm d'eau tombée au-dessus de L'Auberson (VD), selon Aude Untersee, prévisionniste à MétéoSuisse. «C'est énorme. Il est tombé au total 129 mm d'eau cumulée sur 2 à 3 heures, ce qui est très spectaculaire», a-t-elle dit.

La situation météorologique de mardi soir était caractérisée par «des pics orageux très locaux et stationnaires, bougeant très peu, d'où l'important cumul d'eau par endroits», a-t-elle ajouté.

Publicité

Onze communes dans la région d'Apples (VD) ont quant à elles été privées de téléphone fixe mercredi suite aux intempéries qui ont frappé la région. La situation a été rétablie en début de soirée, indique le site en ligne de la Confédération Alertswiss. Les services d'urgence ne pouvaient être atteints que par le réseau de téléphonie mobile.

Inondation chez Skyguide

A l'aéroport de Genève, le trafic a repris mercredi matin, a annoncé un porte-parole. L'espace aérien au-dessus de la ville avait été fermé durant deux heures mardi soir en raison d'une inondation dans le sous-sol du centre de contrôle de Skyguide.

Trente vols à l'arrivée et 22 au départ de Genève ont été annulés, a expliqué le porte-parole Ignace Jeannerat. Comme certains avions et leurs équipages n'ont pas pu se poser, ils n'ont pas pu repartir mercredi matin. En conséquence, quatorze vols ont encore été supprimés en début de matinée. «Sinon, les opérations se déroulent normalement», a ajouté Ignace Jeannerat.

Selon le porte-parole, une centaine de passagers sans solution pour la nuit ont été accueillis au terminal 2 de l'aéroport par une cellule de crise qui a mis à leur disposition des lits de camp, de la nourriture et des boissons.

Publicité

Fermeture par précaution

Dans le bâtiment de Skyguide, la salle de refroidissement de serveurs a notamment été touchée. Le contrôleur aérien a alors décidé de fermer l'espace aérien durant deux heures pour éviter un risque de surchauffe des systèmes de contrôle.

Le système de refroidissement a toutefois pu être remis en service dès les premières heures de la matinée. La capacité de l'espace aérien contrôlé depuis Genève a en outre pu être augmentée à 70% ce mercredi matin, dès 10h00, précise Skyguide.

Ailleurs en Suisse, les intempéries ont aussi touché le canton de Bâle-Campagne. Environ 270 appels sont parvenus à la police pour des caves inondées, des coupures d'électricité et d'autres dégâts notamment dans le chef-lieu de Liestal.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la