Alcool et cigarettes en hausse
Les 11-15 ans ont testé presque toutes les drogues

Les adolescents et préadolescents suisses ont quasiment tout testé en matière de drogues. C'est ce que souligne Addiction Suisse dans sa 10e étude nationale quadriennale ce lundi.
Publié: 27.03.2023 à 10:18 heures
Les évolutions à la hausse chez les 13 ans pour l’alcool et pour la cigarette conventionnelle sont préoccupantes.

A 15 ans, les écoliers en Suisse ont essayé presque toutes les substances psychoactives (ndlr: ces dernières regroupent tabac, alcool, opiacés, produits de substitution, médicaments psychotropes tels que hypnotiques, benzodiazépine, antidépresseurs, cannabis, cocaïne, ecstasy, MDMA ou amphétamine).

Les évolutions à la hausse pour l'alcool et la cigarette conventionnelle dès 13 ans sont préoccupantes, souligne Addiction Suisse dans sa 10e étude nationale quadriennale.

Les consommations sont le plus souvent expérimentales ou sporadiques, mais les usages fréquents et les mélanges de produits impliquant des médicaments se retrouvent chez une minorité non négligeable, écrit Addiction Suisse lundi en présentant sa 10e étude nationale représentative multithèmes Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique.

Augmentation en 2022

En 2022, les consommations de substances psychoactives ont augmenté rapidement entre 11 et 15 ans. Les écoliers de 15 ans sont très minoritaires à n’en avoir consommé aucune dans leur vie. La consommation d’alcool chez les 11 à 15 ans et de cannabis illégal chez les 14 et 15 ans est assez stable par rapport à 2018, mais à un niveau élevé.

Chez les 14 et 15 ans, on observe de fortes hausses pour la consommation de produits du tabac et/ou de la nicotine, excepté la cigarette conventionnelle.

L'accès à l’alcool et à la cigarette conventionnelle est toujours plus aisé malgré les interdictions de vente aux mineurs. D'une manière générale, les écarts entre les filles et les garçons tendent à se réduire.

Publicité

Pour son enquête, Addiction Suisse a interrogé 74,2% des 857 classes de 5e à 9e années de programme (7e à 11e années HarmoS). Celles-ci ont été sélectionnées au hasard. Au total, cela représente 9345 élèves de 11 à 15 ans.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la