Voici les signes en sa faveur
Kamala Harris serait dans les starting-blocks pour remplacer Joe Biden

Kamala Harris a des qualités indéniables. C'est donc elle qui devrait se présenter contre Donald Trump à la place de Joe Biden, selon de nombreux démocrates. Les signes indiquant qu'elle est prête à le faire se multiplient. Blick fait le point.
Publié: 06.07.2024 à 19:30 heures
|
Dernière mise à jour: 06.07.2024 à 19:39 heures
Le président Joe Biden et Kamala Harris: va-t-il bientôt laisser la place à sa vice-présidente?
Guido Felder

Elle était souvent dans l'ombre, mais se retrouve désormais en pole position. De plus en plus de signes laissent penser que le président des États-Unis Joe Biden pourrait renoncer à se présenter aux élections de cet automne et laisser la place à sa vice-présidente Kamala Harris. Même Donald Trump s'attend à faire face à une nouvelle adversaire. Et il a raison d'en avoir peur.

Voici les signes qui montrent que Kamala Harris pourrait prendre le flambeau de Joe Biden:

  • Les coups de gueule de Donald Trump: cette semaine, une vidéo dans laquelle Donald Trump se moque de Joe Biden est devenue virale. «Il a tout simplement abandonné, il abandonne la course», lance le candidat républicain. Et de poursuivre: «Ça veut dire qu'on a Kamala».

  • Attaques des républicains: le parti de Donald Trump commence aussi à s'en prendre à Kamala Harris, signe qu'ils comptent sur sa nomination. Sur les réseaux sociaux, ils se moquent de la soi-disant «KHive», qui signifie ruche et désigne les partisans de la vice-présidente sur Internet. Dans un courriel, les républicains écrivent: «Les démocrates commencent à se rassembler derrière Kamala Harris, car il n'est plus possible de nier que Joe Biden n'est pas apte à occuper ce poste.»

  • Critiques émanant de ses propres rangs: L'ambiance au sein des démocrates est de plus en plus critique depuis la prestation télévisée ratée de Joe Biden. Le député Lloyd Doggett lui demande de se retirer et l'ancien député Tim Ryan écrit sur «Newsweek»: «Kamala Harris devrait être la candidate des démocrates à la présidence en 2024.»

  • Sondages: Dans une partie des sondages, Kamala Harris fait désormais mieux que Joe Biden. En cas de duel contre Donald Trump, elle obtiendrait 45% contre 47% pour le républicain. Dans un duel Biden-Trump, l'actuel président n'obtiendrait que 43% contre 49% pour son prédécesseur.

Des fonds de campagne garantis

Si Joe Biden devait se rétracter, la personne qui le remplacerait serait très probablement Kamala Harris. Elle bénéficie de la plus grande notoriété ainsi que de la meilleure cote de popularité parmi les démocrates. 

De plus, étant donné qu'elle figure déjà sur le ticket électoral en tant que vice-présidente, elle pourrait récupérer toute l'infrastructure de campagne ainsi que l'ensemble des dons d'un montant d'environ 400 millions de dollars.

James W. Davis, spécialiste des États-Unis à l'université de Saint-Gall, parle lui aussi d'un «plan B». Dans un article paru dans le «Frankfurter Rundschau», il décrit ce qui pourrait motiver Joe Biden à renoncer: «Tout d'abord, un groupe de personnalités du parti devrait faire comprendre au président que l'élection ne concerne pas une personne, mais le destin du pays.»

Publicité

Ils devraient en outre lui assurer qu'il a gagné sa place dans les livres d'histoire comme l'homme qui a vaincu Trump et ramené la décence à la Maison Blanche.

Kamala Harris a des qualités à faire valoir

En tant que vice-présidente, Kamala Harris n'a certes pas eu le beau rôle jusqu'à présent, avec des dossiers difficiles comme l'immigration. Néanmoins, elle a aussi des qualités à faire valoir. Elle est non seulement une bonne oratrice, mais en tant qu'ancienne procureure à succès, elle possède de solides connaissances juridiques. 

Cette stature de femme de loi lui permettrait de donner une mauvaise image de Donald Trump, accusé à plusieurs reprises et même condamné en première instance. Elle est en outre clairement favorable à l'avortement, ce qui pourrait lui faire gagner des points, surtout auprès des femmes.

Il se murmure que Joe Biden pourrait même se retirer prématurément de la présidence et laisser la place à sa vice-présidente avant les élections. Kamala Harris aurait ainsi l'avantage, bien que nouvellement élue, de pouvoir se présenter contre Donald Trump en tant que «sortante».

Publicité

Plusieurs éléments indiquent que Kamala Harris est dans les starting-blocks pour une candidature à la présidence. Pour beaucoup, elle serait la meilleure alternative démocrate à Joe Biden. James W. Davis dresse le bilan suivant: «Kamala Harris est bien meilleure que sa réputation.»

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la