Un jeune tué, deux blessés
Un enfant de 12 ans ouvre le feu dans une école

Des tirs ont retenti dans une école de Vantaa, en Finlande. La police a annoncé l'arrestation d'un suspect. Au moins un mineur est mort et deux autres ont été blessées.
Publié: 02.04.2024 à 09:57 heures
|
Dernière mise à jour: 02.04.2024 à 12:33 heures
1/2
Au moins trois mineurs ont été blessés mardi matin par des tirs dans une école finlandaise et un suspect a été arrêté, a annoncé la police sur son site internet. (Image d'Illustration)

Un jeune de douze ans a ouvert le feu et tué au moins un enfant du même âge mardi matin dans une école de Vantaa, au nord d'Helsinki, et le suspect a été arrêté, selon la police. Les tirs se sont produits dans une école de Vantaa qui accueille environ 800 élèves sur deux sites, âgés de 7 à 15 ans.

La police a annoncé avoir été dépêchée sur les lieux peu après 09H00 locales (06H00 GMT) et le suspect a été appréhendé vers 10H00 à Helsinki. Elle a ensuite indiqué qu'un enfant est mort, deux autres ont été blessés et le suspect étaient tous âgés de 12 ans.

Suspect arrêté

«L'arrestation s'est déroulée dans le calme. L'auteur était en possession d'une arme à feu», a indiqué la police sur son site internet. Une vidéo, diffusée par le quotidien Iltalehti et présentée comme l'arrestation du suspect, montre deux policiers maintenant au sol une personne allongée sur le ventre. Des parents d'enfants scolarisés dans l'école ont dit aux médias finlandais que les tirs s'étaient produits dans une classe, précisant avoir eu leurs enfants au téléphone.

Les élèves ont été gardés dans leur classe et les parents affluent en nombre à l'école, où ils sont pris en charge par des policiers, selon la télévision publique Yle. Une cellule de crise réunissant les personnels de l'école et de la municipalité a été mise en place, selon les médias finlandais. «Je ne peux qu'imaginer la douleur et l'inquiétude ressenties par de nombreuses familles actuellement», a réagi la ministre de l'Intérieur, Mari Rantanen sur X, ajoutant que la journée avait commencé «de façon choquante».

Deux tragédies similaires

Le pays nordique a connu deux tragédies similaires au début des années 2000. En novembre 2007, un homme de 18 ans avait ouvert le feu dans une école (collège et lycée) de Jokela, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale Helsinki, tuant huit personnes: le directeur, l'infirmière et six élèves. L'assaillant s'était suicidé après l'attaque.

Un an plus tard, en septembre 2008, une fusillade a eu lieu dans une école professionnelle de Kauhajoki (ouest), perpétrée par Matti Juhani Saari, 22 ans, tuant dix personnes. Il s'est, lui aussi, suicidé peu après.

Publicité

Depuis, des centaines d'écoles ont été menacées d'actes similaires, selon la revue Journal of Scandinavian Studies in Criminology and Crime Prevention qui pointe les problèmes de santé mentale comme raison principale derrière ce fléau.

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la