Des «lionnes» armées jusqu'aux dents
Un groupe de femmes de Tsahal aurait liquidé près d'une centaine d'hommes du Hamas

Une unité féminine de l'armée israélienne a combattu pendant 14 heures les hommes du Hamas. Elle aurait éliminé plus d'une centaine d'entre eux et libéré un village entier. Les femmes de ce bataillon d'élite sont désormais considérées comme des héroïnes dans tout pays.
Publié: 27.10.2023 à 12:08 heures
|
Dernière mise à jour: 30.10.2023 à 09:35 heures
1/5
Une unité féminine de l'armée israélienne a réussi à tuer près de 100 combattants du Hamas et à libérer un village entier.
Janine Enderli

L'histoire ressemble à s'y méprendre à celle de cette Israélienne ayant tenu tête à des combattants du Hamas pour sauver son village. Ici, l'histoire raconte le combat héroïque d'un bataillon d'Israéliennes qui aurait repoussé plusieurs dizaines d'attaques et aurait affronté pas moins d'une centaine d'hommes du Hamas. 

Elles auraient ainsi combattu près de 14 heures, peu après le lancement de l'opération militaire contre Israël le 7 octobre. Ces femmes auraient d'abord défendu une base militaire, puis elles auraient libéré – elles aussi – un village entier dans lequel le Hamas faisait un carnage.

Ces femmes soldats font partie de l'unité «Caracal», un bataillon mixte de 800 soldats comprenant une bonne douzaine de femmes, toutes dirigées par la lieutenant-colonel Or Ben Yehuda. Ce bataillon est immédiatement parti au front lorsque les hommes du Hamas ont attaqué un poste militaire à la frontière égyptienne et pris en otage 50 militaires israéliens.

«Elles se sont battues comme des lionnes»

Dans son discours d'avant-combat, la lieutenant-colonel Or Ben Yehuda a promis aux 12 femmes soldats que leur unité ne serait pas vaincue: «Nous éliminerons les terroristes. Restez vigilantes. Ils pourraient nous tomber dessus.»

L'unité féminine aurait ensuite éliminé une bonne partie des assaillants. Du moins, ceux qui n'avaient pas pris la fuite. Et alors qu'elles étaient encore sous le feu de l'ennemi, ces 12 héroïnes de Tsahal ont réussi à évacuer par hélicoptère les otages blessés, comme l'écrit le «Daily Mail».

Un officier qui a participé à la libération du village raconte: «Elles étaient stationnées à proximité de notre équipe et se sont battues comme des lionnes. Je pouvais les entendre par radio, y compris leur commandante.»

Publicité

Les Israéliennes font leur service militaire au même titre que les hommes

Or Ben Yehuda a rendu hommage à son unité, soulignant qu'il n'y a plus de raison de douter des capacités militaires des femmes: «J'espère qu'il n'y a plus de doute sur les femmes soldats qui ont triomphé dans chaque affrontement avec les terroristes. Elles se sont battues avec courage, ont sauvé des vies et sont sorties de là en héroïnes.»

Actuellement, l'unité «Caracal» est déployée dans 11 localités du sud d'Israël et autour de la frontière égyptienne. Elle se prépare à une éventuelle offensive terrestre.

L'armée israélienne dispose d'environ 50'000 troupes de combat féminines, pour un total de 200'000 femmes soldats. Ces dernières doivent effectuer leur service militaire au même titre que les hommes.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la