Un expert met en garde
«Les Jeux de Tokyo seront aussi les Jeux du dopage»

Comme il n'y a pratiquement pas eu de tests dans de nombreux pays pendant la pandémie de Covid, l'expert Hajo Seppelt s'attend à des Jeux olympiques de Tokyo placés sous le signe de la suspicion.
Publié: 08.07.2021 à 06:01 heures
L'expert en dopage Hajo Seppelt est très sceptique avant les Jeux olympiques de Tokyo.

Deux bonnes semaines avant leur début, les Jeux olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août) sont confrontés à de nombreux problèmes. Outre les risques d’un huis clos à cause du retour de l’état d’urgence, un autre problème pointe le bout de son nez: la crainte des «Jeux du dopage». Selon le journaliste d’investigation et expert en dopage Hajo Seppelt, le plus grand scepticisme est de mise.

«Ce qui a été vécu dans le sport mondial au cours des 18 derniers mois ne contribue pas à l’égalité des chances», a prophétisé l’Allemand à la radio sportive «Deutschland». Il estime que: «ces jeux de Tokyo ne seront pas seulement les jeux du coronavirus, mais aussi, dans une certaine mesure, ceux du dopage».

Hajo Seppelt, qui a révélé plusieurs scandales de dopage durant sa carrière, étaye son propos. Pour lui, la pandémie de coronavirus va creuser une disparité entre les différents pays «Par endroits, il n’y avait pour ainsi dire pas de contrôles antidopage». Pour l’enquêteur, les contrôles antidopage négatifs qui seront effectués durant les compétitions à Tokyo ne sont pas recevables comme preuve de la propreté des Jeux d’été. «Parce que le dopage ne se produit pas pendant les jeux, il se produit avant.»

De quoi ternir encore un peu l’atmosphère à quelques jours de la cérémonie d’ouverture prévue le 23 juillet prochain dans le Stade olympique de Tokyo.

(sid)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la