Après son exploit à Wimbledon
Annoncé à Lausanne, Golubic ne viendra finalement pas

La Zurichoise Viktorija Golubic (66e joueuse mondiale) ne sera pas présente sur la terre battue du Lausanne Ladies Open. Elle avait atteint les quarts de finale à Londres, pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem.
Publié: 09.07.2021 à 11:06 heures
|
Dernière mise à jour: 09.07.2021 à 12:48 heures

Quart de finaliste à Wimbledon, Viktorija Golubic (WTA 66) ne sera finalement pas la tête d’affiche du Ladies Open de Lausanne, dont les trois coups seront donnés ce lundi. Il avait d’abord été question que la Zurichoise recoive une invitation pour le tournoi de Vidy.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Son magnifique parcours londonien n'avait pas été le seul haut fait d’une année 2021 qu’elle a entamé au 138e rang pour entrer ce lundi pour la première fois de sa carrière dans le top 50 de la WTA. Finaliste des tournois de Lyon et de Monterrey, Viktorija Golubic a remporté, par ailleurs, deux titres sur le Circuit ITF, à Grenoble en indoor et, surtout, à Saint-Malo sur terre battue. Sa venue aura fait du bien à la compétition vaudoise.

Trois Suissesses présentes

Trois Suissesses figurent malgré tout dans le tableau principal de ce tournoi WTA 250: Jil Teichmann (WTA 55), Stefanie Vögele (WTA 121) et Simona Walthert (WTA 243), qui a été invitée. Deux billets doivent encore être attribués.

Blessée au pied en mai dernier à Strasbourg, Jil Teichmann espère retrouver au plus vite le niveau de jeu qui lui avait permis cette année de se hisser dans le dernier carré du tournoi de Dubaï grâce notamment à des succès sur Petra Kvitova, Ons Jabeur et Cori Gauff. Sa défaite mercredi à Stuttgart face à la 198e mondiale Elena-Gabriela Ruse rappelle l’étendue de la tâche qui l’attend.

Du public en tribunes

L’opposition proposée à Jil Teichmann et ses compatriotes sera de qualité malgré les forfaits de dernière minute de Sloane Stephens (WTA 73) et d’Alizé Cornet (WTA 58), la finaliste de 2019. Tenante du titre, Fiona Ferro (WTA 51) s’avance ainsi comme l’une des autres favorites du tournoi. La Niçoise, qui a payé elle aussi cette année un certain tribut aux blessures, demeure une joueuse redoutable sur terre battue. Demi-finaliste à Roland-Garros, la Slovène Tamara Zidansek (WTA 47) aura également son mot à dire.

Cette édition 2021 du Ladies Open sera le premier tournoi organisé cette année en Suisse qui ressemblera au monde d’avant. Alors que le Geneva Open avait dû en mai dernier composer avec les restrictions imposées à la fois par les autorités sanitaires et par l’ATP, le Ladies Open pourra accueillir le public. Les spectateurs devront toutefois présenter une preuve d’immunité au Covid-19 pour assister aux rencontres, à savoir un certificat de vaccination, un test PCR négatif ou un test rapide antigénique.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la