Tuning illicite et cabotage
Cinq chauffeurs lourdement amendés en Valais pour avoir bidouillé leurs camions

Depuis le début du mois d’avril, les autorités valaisannes ont interpellé et dénoncé cinq poids-lourds, pour des infractions quant à une reprogrammation illégale des boîtiers moteur et des gaz d'échappement. Deux cas de cabotage ont également été découverts.
Publié: 10.07.2024 à 15:06 heures
|
Dernière mise à jour: 10.07.2024 à 15:47 heures
Plusieurs dizaines de milliers de francs d'amende ont été encaissés pour ces infractions. (Image d'illustration)
Blick_Daniella_Gorbunova.png
Daniella GorbunovaJournaliste Blick

Depuis le début du mois d’avril de cette année, les autorités valaisannes ont interpellé et dénoncé cinq véhicules poids-lourd, pour des infractions quant à une reprogrammation illégale des boîtiers moteur et des gaz d'échappement. Ces camions, immatriculés en Serbie, Bulgarie, Pologne et Portugal, ont tous été immobilisés jusqu'à leur remise en état, précisent les forces de l'ordre dans un communiqué.

Les chauffeurs en question, ainsi que leur patron, ont été dénoncés auprès du Service de la circulation routière et de la navigation. Plusieurs dizaines de milliers de francs d'amende ont été encaissés pour ces infractions. 

Deux cas de cabotage ont également été découverts. À l'origine, deux ressortissants serbes, qui effectuaient des transports internes à la Suisse avec des véhicules immatriculés en Serbie et Roumanie. Ils ont, eux aussi, été dénoncés auprès du Service de la circulation routière et de la navigation. 

Délit de chauffard dans le Haut-Valais

La Police cantonale rappelle que les véhicules et les remorques immatriculées à l'étranger, servant à transporter, contre rémunération, des personnes ou des marchandises, ne peuvent pas opérer comme transport interne (en Suisse, donc) — ça tombe sous le coup de ce qu'on appelle le cabotage, un acte illégal. 

Dans le même communiqué, la police valaisanne relate que, dans l'après-midi du jeudi 4 juillet 2024, un conducteur britannique âgé de 60 ans a été enregistré à une vitesse de 154 km/h, alors qu'il circulait sur la route du col du Grimsel où la vitesse autorisée est de 80 km/h.

Il a été dénoncé au Service de la circulation routière et de la navigation ainsi qu'auprès du Ministère public. Le contrevenant s’est acquitté d’une garantie d’amende de 2'600 francs. 

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la