Shopping à Saint-Gall
Positif au Covid, Ueli Maurer va quand même s'acheter des chemises

Ueli Maurer s'est fait prendre en photo dans une boutique d'Ebnat-Kappel, dans le canton de Saint-Gall. Mais le même jour, le conseiller fédéral avait annulé son voyage au sommet du G20 à Bali. Il était positif au Covid-19.
Publié: 17.07.2022 à 16:28 heures
|
Dernière mise à jour: 17.07.2022 à 17:16 heures
1/2
Mais le coronavirus a désormais atteint le conseiller fédéral UDC.
Levin Stamm, Sarah Frattaroli et Daniel Ballmer

La fierté se lit sur le visage de Michael Kauf, propriétaire d’un magasin de vêtements du canton de Saint-Gall. Lundi en fin d’après-midi, ce commerçant a reçu une visite particulière: celle du conseiller fédéral Ueli Maurer, qui était venu faire son shopping à Ebnat-Kappel, petite bourgade du Toggenburg. Ni une, ni deux, Michael Kauf immortalise ce moment: il prend une photo de lui et du ministre des finances tenant l’une de ses chemises.

Problème: ce même lundi, Ueli Maurer venait d’être testé positif au Covid-19. Le conseiller fédéral UDC avait dû annuler son voyage à Bali et renoncer à participer à la réunion des ministres des Finances du G20, comme l’avait expliqué son porte-parole Peter Minder: «S’il est positif au coronavirus, le conseiller fédéral Ueli Maurer ne peut évidemment pas prendre l’avion!»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Ueli Maurer prend tout son temps dans le magasin

Evidemment. Mais si le risque de contagion du virus dans l’avion interdit à toute personne positive d’emprunter la voie des airs, il n’en va pas de même dans les magasins. Ainsi, Ueli Maurer a pris tout son temps pour aller s’acheter des chemises: le «St. Galler Tagblatt» parle de 30 minutes à l’intérieur de la boutique. Il n’en va pas non plus de même pour les visites aux collègues de parti. Le conseiller fédéral se serait en effet rendu ensuite chez l’ancien conseiller national saint-gallois Toni Brunner lors de son excursion dans le Toggenburg.

Interrogé par Blick, le magasin de chemises se fait tout petit. Les commerçants affirment que tout s’est déroulé «en conformité», mais refusent de donner plus d’informations sur la visite du conseiller fédéral. Les propriétaires de la boutique étaient apparemment au courant de l’infection d’Ueli Maurer. Mais il portait un masque, insiste-t-on. Détail qui ne ressort malheureusement pas de la photo prise ce jour-là.

Toutefois, le conseiller fédéral UDC n’a formellement enfreint aucune mesure de protection lors de ses visites. Depuis que toutes les mesures Covid-19 ont été levées le 1er avril dernier, l’isolement n’est plus obligatoire, même en cas de test positif. Toutefois, le canton de Saint-Gall invite expressément sur son site internet les personnes positives «à assumer leur responsabilité personnelle même après la levée des mesures et à éviter autant que possible les contacts étroits, même sans obligation d’isolement, afin de ne pas contaminer les autres».


Publicité

Généralement opposé aux mesures contre le Covid-19

Rappelons qu’Ueli Maurer et son parti, l’UDC, s’étaient fréquemment opposés aux mesures Corona de la Confédération. En septembre dernier, le ministre des Finances s’était même fait prendre en photo avec une chemise des partisans de la liberté, groupe considéré comme coronasceptiques.

Ueli Maurer avec les Freiheitstrycher, en septembre dernier.

Toutefois, au vu du nombre élevé de cas quotidien, on peut se demander si le conseiller fédéral s’est bien comporté de manière responsable en prenant le risque de contaminer les autres. Interrogé à ce sujet, le porte-parole Lars Hulliger a déclaré que le Département des finances ne s’exprimerait pas.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la