Pas assez de commandes
Le secteur de la construction est à la peine depuis le premier trimestre

Si le secteur de la construction s'est maintenu sur la voie de la croissance entre janvier et mars, la demande et les réserves de travail ont par contre pris le chemin de la cave.
Publié: 29.05.2024 à 12:10 heures
Pour l'ensemble de l'exercice, les projections laissent augurer une contraction des recettes de l'ordre de 1,6% à 23,0 milliards de francs. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Certes, le secteur de la construction a poursuivi sa croissance entre janvier et mars, avec des chiffres d'affaires en hausse de 0,7% sur un an à 4,66 milliards de francs. Mais les entrées de commandes ont fondu de 2,2%. Les carnets de commandes ont, elles, été émaciés de 2,9%, s'alarme mercredi la Société suisse des entrepreneurs (SSE) dans un rapport périodique. La faîtière anticipe de ce fait une érosion de 2,3% des chiffres d'affaires pour le trimestre en cours.

Pour l'ensemble de l'exercice, les projections laissent augurer une contraction des recettes de l'ordre de 1,6% à 23,0 milliards de francs.

Le second semestre doit en effet coïncider avec une accélération de la demande dans le domaine du génie-civil. La récente augmentation des appels d'offres et adjudications pour travaux publics étant de nature à surcompenser un épuisement de 10% des réserves de travails observé à l'issue du premier trimestre.

La construction de bâtiments commerciaux toujours à la peine

La construction de routes et d'infrastructures a généré sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 2,1 milliards et les entrées de commandes y ont accéléré de 4,8% à 3,02 milliards.

La reprise s'annonce plus ardue dans le bâtiment commercial, qui a vu s'amenuiser ses recettes trimestrielles de près de 16% à 589 millions et ses entrées de commandes de plus d'un tiers à 607,4 millions. Les revenus de la construction de logements ont progressé de 6,5% à 1,56 milliard, quand les nouvelles commandes ont représenté 1,87 milliard, en hausse de 9,1%.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la