Facebook s'enflamme
Un lynx affamé capturé en vidéo près de Delémont

La vidéo est magnifique: un lynx dévorant une carcasse en toute quiétude — et en plein jour — a été filmé vendredi dans la Vallée de Delémont, dans le canton du Jura. Facebook fond.
Publié: 12.03.2022 à 13:48 heures
|
Dernière mise à jour: 12.03.2022 à 13:50 heures
«Après l’hiver, il avait peut-être tellement faim qu’il n’était pas gêné par la présence de l’homme», a estimé Patrice Eschmann, chef de l'Office de l'environnement du Canton du Jura, cité par «RFJ».
AmitJuillard.png
Amit JuillardJournaliste Blick

Dans une prairie en lisière de forêt, un lynx jurassien dévore les restes d’un autre animal, sans se soucier de la présence de l’humain qui le filme, de près. Apparemment capturée ce vendredi dans la Vallée de Delémont, la vidéo de 47 secondes a été publiée ce matin dans le groupe Facebook public «Randonnées en Suisse» et met les internautes en émoi.

«Bonjour, je me sens obligé de vous partager ma rencontre d’hier après-midi, un moment d’une rareté incroyable! Merci dame nature», a écrit celui qui a rencontré le somptueux spécimen. «Extraordinaire!!!»; «Magnifique, quel beau cadeau»; «Vous avez une chance inouïe de l’avoir croisé sur votre chemin!» — chaque commentaire sous son post est plus enthousiasmé que le précédent.

D’abord révélées par la radio locale «RFJ», les images, rythmées par les «oh put***» du vidéaste amateur visiblement impressionné, sont saisissantes. Affamé, le lynx prend même le temps de regard droit dans l’objectif, avant de continuer de festoyer.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

«Chaque lynx a son caractère»

Le média a recueilli le témoignage du chanceux citoyen. Celui-ci, un constructeur de routes de la région, raconte avoir vu le félin — d’environ 120cm de long et 60 cm au garrot selon lui — sortir une carcasse de chamois d’un trou. «C’était magnifique à voir, a-t-il glissé à RFJ. Je pense que ça n’arrive qu’une fois dans sa vie!» Autre fait étonnant, a-t-il relevé: en plein jour, le lynx n’a pas eu peur de lui ni du bruit des machines de chantier en marche.

Des faits qui interpellent aussi Patrice Eschmann, chef de l’Office de l’environnement du Canton du Jura, également contacté par nos confrères. Pour lui, plusieurs hypothèses pourraient expliquer le comportement du carnivore. «Après l’hiver, il avait peut-être tellement faim qu’il n’était pas gêné par la présence de l’homme. Ou alors, il s’agit d’un lynx peu peureux.» Avant de lancer: «Oui, chaque individu a aussi son caractère».


Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la