L'UDC s'est positionné contre
Le National demande un plan d'action contre l'antisémitisme

Le National a adopté ce jeudi une motion demande au Conseil fédéral d'élaborer un plan d'action contre le racisme et l'antisémitisme. L'UDC s'est positionnét contre.
Publié: 07.03.2024 à 12:29 heures
Des actes antisémites comme à la Grande synagogue à Genève en 2005 ne sont pas tolérables (archives).

La Confédération doit agir contre les actes antisémites qui se multiplient depuis la guerre à Gaza. Preuve en est l'attaque d'un juif orthodoxe samedi dernier à Zurich. Le National a adopté jeudi par 125 voix contre 48 une motion en ce sens. L'UDC était contre.

Le texte, déposé par la commission des institutions politiques, demande au Conseil fédéral d'élaborer un plan d'action contre le racisme et l'antisémitisme. Il s'agit d'adopter une stratégie nationale en collaboration avec les cantons.

«L'attaque de samedi à Zurich est une attaque contre nous tous, contre ce qui fait la Suisse, contre le respect de l'autre et contre nos valeurs constitutionnelles», a déclaré Damien Cottier (PLR/NE) au nom de la commission. La Suisse a besoin d'une stratégie nationale, d'une vision d'ensemble contre l'antisémitisme, une demande soutenue par la communauté israélite.

Les nons sont venus des rangs UDC. Pour Andreas Glarner (UDC/AG), la stratégie demandée se trompe de cible. L'antisémitisme en Suisse vient des immigrés illégaux entrés en Suisse, selon lui.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la