La patronne d'Ikea soutient le «mariage pour tous»
«L'heure n'est plus à la discussion!»

Ikea, une entreprise de gauche? Elle devient en tout cas de plus en plus politique. Après le congé paternité et la loi CO₂, l'entreprise se positionne désormais clairement en faveur du «mariage pour tous». Explications de la CEO Jessica Anderen.
Publié: 05.09.2021 à 06:07 heures
|
Dernière mise à jour: 10.09.2021 à 16:13 heures
1/5
Jessica Anderen, directrice d'Ikea Suisse, se positionne politiquement dans son interview à Blick.
Danny Schlumpf (Interview), Alexandre Cudré (adaptation)

Ikea Suisse soutient le «mariage pour tous». Pourquoi?
Jessica Anderen: Parce que nous sommes une entreprise inclusive qui traite tout le monde sur un pied d’égalité. C’est profondément ancré dans nos racines et nos valeurs. D’aussi loin que je me souvienne, l’égalité, la diversité et l’équité ont toujours été au cœur de nos préoccupations. Il y a un an, nous avons soutenu le congé paternité. Nous soutenons désormais le «mariage pour tous». Nous ne sommes pas n’importe quelle entreprise, nous devons faire entendre notre voix.

Que faites-vous concrètement?
Nous avons commercialisé un sac arc-en-ciel Ikea, dont un franc de sa vente était reversé au comité «Mariage pour tous», ce qui a permis de récolter environ 50’000 francs. La semaine prochaine, nous lançons une campagne pour soutenir la cause avant le vote. Et nous faisons vivre la diversité dans l’entreprise elle-même en mettant en œuvre notre plan d’égalité mondial sur tous les marchés.

Quelle part de vous-même est impliquée dans cet engagement?
Ma position chez Ikea Suisse doit être en accord avec mes propres valeurs. Je n’accepterais jamais un rôle sans croire aux objectifs à atteindre, que ce soit avec ma tête, mon cœur ou mes tripes. J’ai aussi participé à la Pride de Zurich, avec un grand nombre de mes employés.

Ikea est-elle une entreprise de gauche?
Nous portons une responsabilité et sommes attentifs aux questions sociales qui sont importantes. Nous décidons ensuite comment soutenir les causes qui correspondent à nos valeurs. Mais nous ne prenons pas parti politiquement.

Pourtant, vous avez soutenu la loi sur le CO2 et vous faites maintenant campagne pour le mariage pour tous. Vos positions politiques semblent assez claires.
Nous nous rangeons du côté de nombreuses personnes qui ont des points de vue très différents. Nous défendons l’égalité, la diversité et l’inclusion. C’est ce que nous sommes.

Vous pourriez perdre des clients à cause de cet engagement.
Avec notre programme de développement durable, nous nous concentrons sur le climat, l’égalité et la diversité. Il s’agit d’un plan à long terme sur lequel nous voulons nous appuyer pour créer un mouvement. Nous risquons peut-être en effet de perdre quelques personnes ici et là au cours de ce voyage. Mais nous sommes convaincus que nous toucherons en davantage à long terme.

Publicité

De nombreuses entreprises se parent des couleurs de l’arc-en-ciel. Parfois, il s’agit juste de «rainbow-washing» (la récupération du mouvement LGBTQIA + à des fins commerciales). Est-ce votre cas?
Nous avons créé des sacs Ikea dans les couleurs de l’arc-en-ciel, mais ce n’est qu’une petite contribution. Pour nous, en tant qu’entreprise, le plus important est de construire un environnement de travail basé sur la diversité. Plus de 90 nationalités travaillent chez Ikea Suisse, 50% de nos employés sont des femmes, qui reçoivent un salaire égal pour un travail égal. Plusieurs cadres supérieurs d’Ikea font partie de la communauté LGBTQIA +, y compris en Suisse. Nous disposons aussi de politiques pour les personnes transgenres, afin de soutenir et de protéger les employés qui souhaitent effectuer une transition. C’est ce que nous défendons.

Ikea promeut-elle également la diversité et l’inclusion dans des pays comme l’Arabie saoudite?
Nous le faisons dans le monde entier, mais avec des stratégies différentes. Nous décidons du point de vue d’Ikea ce que nous faisons et pourquoi. La mise en œuvre dépend ensuite des différentes cultures. Mais nous voulons toujours refléter la diversité de la clientèle avec une main-d’œuvre tout aussi diverse pour comprendre leurs besoins respectifs.

Avec ces déclarations claires sur l’actualité sociale et politique, vous pénétrez sur un nouveau territoire…
Oui et non. Je suis chez Ikea depuis très longtemps et nous nous interrogeons constamment sur ces questions. Peut-être avons-nous été un peu trop discrets sur la scène publique par le passé. Nous devons être plus bruyants et montrer ce que nous faisons!

Cette semaine, lors du Swiss Economic Forum, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a appelé les entreprises à s’engager davantage sur le plan politique. Est-ce la direction que prend Ikea?
Bien sûr. Nous continuerons à aborder ces nouvelles questions à l’avenir. C’est un voyage que nous voulons poursuivre. Et nous voulons faire du bruit. Il existe plusieurs domaines dans lesquels notre société doit passer à la vitesse supérieure. Mais les causes que nous soutenons doivent correspondre à notre stratégie et notre mouvement. Cela commence toujours par les valeurs auxquelles nous croyons.

Publicité

Les entreprises seront-elles bientôt obligées de s’engager politiquement?
Il est important de défendre ce en quoi l’on croit en tant qu’entreprise. Politiquement ou non, ce n’est pas la question. En tant qu’Ikea Suisse, nous voulons partager ce que nous faisons en tant qu’entreprise inclusive. Il est important pour toute entreprise de réfléchir à son propre rôle et à ses points forts, mais aussi à la manière dont on peut s’associer à d’autres pour avoir un impact plus important au profit de la société.

S’exposer politiquement comporte aussi des risques.
Il y a toujours des risques à défendre ce en quoi on croit. Cependant, les questions de climat, d’inégalité et de diversité ne peuvent plus juste rester au stade de la discussion. Nous devons accepter les faits et agir, unir nos forces et relever les défis ensemble. Continuer comme avant n’est plus une option.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la