«J'ai vu beaucoup de fumée»
Deux hommes (et des reptiles) retrouvés morts dans une cave à Thoune

Les corps de deux hommes ont été retrouvés mardi soir dans la cave d'un immeuble à Thoune (BE), indique mercredi la police cantonale bernoise. Rien n'indique l'intervention de tiers pour l'instant. De nombreuses questions restent ouvertes.
Publié: 15.02.2023 à 17:29 heures
|
Dernière mise à jour: 16.02.2023 à 10:16 heures
La police cantonale bernoise a retrouvé les corps de deux hommes dans une cave à Thoune.

Une forte odeur de fumée continue de se dégager, et de la suie recouvre la fenêtre du sous-sol. Un jour après la découverte de deux corps d'hommes dans la cave d'un immeuble à Thoune (BE), la porte d'entrée du bâtiment est encore ouverte, probablement pour aérer. Les circonstances du drame ne sont pas encore connues, a communiqué la police mercredi.

La police a été informée d'un dégagement de fumée provenant d'un compartiment de la cave vers 20h, qui a pu rapidement être maîtrisé par les pompiers. C'est au moment d'accéder au compartiment que les corps ont été découverts, précise la police.

«Beaucoup de fumée sortait de la fenêtre de la cave. Mon ami a immédiatement alerté les secours», raconte une habitante à Blick. Elle savait que les deux hommes gardaient des lézards dans leur «salle de loisirs», mais elle n'avait pas connaissance de la présence de serpents. Ils n'habitaient pas l'immeuble, ils louaient seulement un espace dans la cave.

Des reptiles sont morts

L'identité des deux victimes est connue de la police, mais l'identification formelle n'a pas encore été établie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du dégagement de fumée ainsi que de la mort des deux hommes. Pour l'instant, aucun indice ne pointe vers l'intervention de tiers.

Plusieurs reptiles sont également morts. D'autres ont pu être sauvés et transportés dans une clinique vétérinaire. Selon les premiers éléments de l'enquête, des reptiles, dont des serpents venimeux, étaient gardés dans le compartiment de cave. Selon la police, aucun animal ne devrait s'être échappé.

«La chair de poule»

«C'est fou que deux hommes soient morts, témoigne un autre habitant. Si j'avais su qu'il y avait des reptiles dans la cave de notre immeuble, j'aurais eu la chair de poule.»

Publicité

On ne sait pas si les animaux étaient détenus légalement ou illégalement. L'enquête est en cours. Selon la police, il n'existe actuellement aucun indice de l'intervention d'un tiers. Un homicide a été exclu.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la