Il veut même lui laisser 20 coups d'avance
Trump invite Biden à un grand duel de golf

Après le débat télévisé, l'ex-président Donald Trump a de nouveau défié son rival Joe Biden. Cette fois-ci, pas sur le terrain politique, mais sur un terrain de golf.
Publié: 10.07.2024 à 22:00 heures
1/6
L'ex-président Trump a défié Joe Biden dans un duel sur le terrain de golf.
Johannes Hillig

Il ne veut pas seulement se mesurer sur le plan rhétorique, mais aussi sur le plan sportif: l'ancien président américain Donald Trump a défié cette semaine le pensionnaire de la Maison Blanche Joe Biden dans un duel de golf à 18 trous. «J'offre officiellement à Joe une chance de se racheter devant le monde entier», a déclaré Trump lors d'un rassemblement à Doral, dans l'Etat américain de Floride. L'ex-président souhaite également un autre débat.

«Faisons un autre débat cette semaine pour que Joe Biden, qui est endormi, puisse prouver au monde entier qu'il a l'étoffe d'un président», a ajouté Trump. «Mais cette fois-ci, d'homme à homme, sans modérateurs, sans restrictions.»

20 coups d'avance

Actuellement, il est toutefois probable que Joe Biden manque de temps. Cette semaine, il est à Washington pour le sommet de l'OTAN, puis d'autres rendez-vous électoraux sont prévus. Une nouvelle rencontre entre Biden et Trump est prévue en septembre.

Lors du duel télévisé de juin, Trump avait fait l'éloge de ses propres capacités sur le terrain de golf et avait affirmé qu'il pouvait frapper mieux et plus loin que Biden. Trump a proposé de donner au démocrate une avance de 20 coups et de faire don d'un million de dollars à une organisation caritative de son choix si Biden gagnait.

Biden veut convaincre

L'équipe de Biden a réagi à la proposition de Trump en disant que le président n'avait pas le temps de se livrer aux étranges pitreries de Donald Trump – qu'il était occupé à diriger l'Amérique et à défendre le monde libre.

Lors du premier duel télévisé avant les élections présidentielles de novembre, Joe Biden avait semblé hésitant et en partie absent. Des membres de son parti démocrate ont alors remis en question sa capacité à diriger. Le président américain Joe Biden veut maintenir sa candidature à la présidence malgré les doutes croissants sur ses aptitudes mentales.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la