Aéroport de Vienne
Elle paie 2422 euros pour 26 minutes de stationnement

Après avoir amené et récupéré une connaissance à l'aéroport de Vienne, une femme de 45 ans se retrouve à payer 2422 euros pour 26 minutes de stationnement sur un parking de courte durée.
Publié: 04.08.2023 à 15:00 heures
|
Dernière mise à jour: 04.08.2023 à 15:22 heures
Pour une Viennoise, le parking du plus grand aéroport d'Autriche s'est transformé en une affaire coûteuse: elle aurait dû payer 2422 euros pour un total de 26 minutes de stationnement.
David Rutschmann

Payer plus de 2000 euros pour moins d'une demi-heure de parking: c'est la surprise à laquelle a été confrontée une autrichienne de 45 ans. Après son passage a l'aéroport de Vienne sa facture de carte de crédit indiquait un montant de 2422,50 euros pour le parking. Pourtant, elle n'y était restée que très peu de temps, comme elle le raconte au journal autrichien «Heute».

Celle-ci avait conduit une connaissance à l'aéroport le 10 juillet et l'avait récupérée le 20 juillet. Lors de sa première visite sur ce parking de courte durée, elle n'est restée que dix minutes, celles-ci étant mises à disposition gratuitement. La deuxième fois, elle s'est garée 16 minutes et a tamponné son ticket à la sortie. Comment se fait-il qu'un stationnement de 26 minutes soit facturé une telle somme?

Indignée par le prix élevé de son stationnement, la Viennoise a demandé des explications. Le système de gestion des parkings a enregistré son séjour de telle sorte qu'elle est arrivée à l'aéroport le 10 juillet et s'y est garée jusqu'au 20 juillet a répondu un employé du service de gestion des parkings par téléphone.

Une porte-parole de l'aéroport a expliqué à «Heute» que la femme de 45 ans avait probablement utilisé par erreur le ticket de parking du 10 juillet lorsqu'elle avait quitté le parking, et non celui du 20 juillet. Cependant, comme cette dernière n'avait plus les tickets de parking, elle n'a pas pu prouver qu'elle n'avait pas stationné dix jours à l'aéroport.

L'aéroport fait preuve de bonne volonté

Dans un premier temps, une «solution à l'amiable» lui a été proposée, raconte-t-elle: «On m'a proposé de payer la somme de 219,90 euros et 25 euros de frais de dossier, soit 244,90 euros au total.» Mais celle-ci a trouvé cette somme exorbitante compte tenu des quelques minutes qu'elle avait passées à se garer à l'aéroport. Après de nouvelles discussions, l'aéroport s'est déclaré prêt à lui rembourser la totalité de la somme due.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la