Le verre tulipe est le meilleur ami du champagne
Cinq idées reçues sur le champagne, la boisson à bulles de luxe

Le champagne est une boisson populaire lors de grandes occasions. Découvrez ici les idées reçues les plus courantes au sujet de ces bulles de luxe à la française.
Publié: 06.06.2024 à 18:52 heures
1/4
Faut-il forcément le servir dans des coupes?
RMS_Portrait_AUTOR_628.JPG
Nicolas Greinacher
1

Le champagne coûte cher

Une bouteille standard commence généralement à 20 francs. À ce prix-là, bien évidemment, il ne s’agit pas d’un champagne haut de gamme. Mais vous avez là la preuve que le champagne n’est pas forcément cher.

2

Le champagne est rare

Avec un total de 34'200 hectares, le vignoble champenois en France a une superficie plus que deux fois supérieure à celle du vignoble suisse. Il s’est vendu plus de 325 millions de bouteilles de champagne durant la seule année 2022. Par conséquent, on ne s’étonnera pas de trouver du champagne dans n’importe quel supermarché ou presque.

Publicité
3

Le champagne se sert dans des coupes

Dans les vieux films, le champagne est souvent servi dans des coupes, des verres larges et ouverts. C’est peut-être très élégant, mais dans ces conditions, les bulles s’échappent plus vite et les arômes s’expriment avec moins de concentration. Voilà pourquoi le verre tulipe est le meilleur ami du champagne.

4

Le champagne ne vient pas forcément de France

Si, car le champagne est une appellation d’origine protégée. Les vigneronnes et les vignerons du petit village de Champagne, dans le canton de Vaud, en ont fait l’amère expérience il n’y a pas si longtemps. En effet, ils se sont vu refuser le droit d’inscrire le nom de leur village sur leurs étiquettes de vin. En revanche, il existe une multitude de pays à travers le monde qui produisent des vins effervescents avec les mêmes cépages et le même procédé d’élaboration que le champagne, à savoir la méthode traditionnelle.

5

Seuls trois cépages sont autorisés pour le champagne

Encore une fausse affirmation. Même si le chardonnay, le pinot noir et le meunier représentent l’écrasante majorité des cépages utilisés, à savoir 99%, quatre autres variétés sont autorisées: arbane, fromenteau, petit meslier et pinot blanc.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la