«Support your local vigneron»
Les meilleurs vins suisses pour votre prochain apéro

En toute logique, ce qui est de bon ton dans la restauration depuis un moment déjà vaut aussi dans le milieu du vin: en plus d’être durables, les produits locaux sont de grande qualité. Le vin surprise du jour vient d’ailleurs de Zurich.
Publié: 08.03.2024 à 00:00 heures
|
Dernière mise à jour: 07.03.2024 à 23:11 heures
1/11
Sur les rives du lac de Zurich, comme dans le canton, mûrissent des vins de grande qualité issus des cépages les plus divers.
Article rémunéré, présenté par Mondovino

Les «Carneficiados» sont les personnes qui veillent à une production écologique et soucieuse du bien-être animal dans leur consommation de viande. La mention «Brutal lokal» signale l’utilisation exclusive d’ingrédients de la région. Et, avec la dernière tendance culinaire «Wild Food», seuls des aliments de saison sont servis aux hôtes. Le plaisir local et durable est une grande tendance de la restauration depuis longtemps qui s’est encore renforcée durant la pandémie. Les chaînes d’approvisionnement locales opérationnelles ont encore gagné en importance ces dernières années. Soyons francs: rien ne saurait surpasser les plats traditionnels de nos grands-mères!

Paradis du vin

Cette évolution réjouissante s’est enfin étendue au domaine du vin. S’il était encore chic, il y a peu, d’accompagner son émincé de veau à la zurichoise d’un bourgogne ou son risotto d’un chianti classico, les gourmets se tournent aujourd’hui de plus en plus vers des vins suisses. Les raisons à cela sont nombreuses: rares sont les pays offrant une telle diversité de styles et de cépages sur un espace aussi réduit que la république alpine. Qu’il s’agisse d’un blauburgunder gouleyant de Zurich, d’un completer corsé des Grisons, d’un élégant merlot du Tessin, d’un doux amigne de Vétroz relevé du Valais ou d’un puissant gamaret de Genève: la Suisse a de quoi ravir tous les palais et se révèle toujours davantage comme un véritable paradis du vin! 

La qualité a un prix

Les personnes qui misent sur une production durable le font généralement par conviction et sont ainsi disposées à payer un prix approprié. En raison des coûts élevés des salaires, des sols et des raisins, il est tout bonnement impossible pour les vignerons et vigneronnes suisses de rivaliser avec les gros producteurs, par exemple des régions viticoles espagnoles ou portugaises, sur le prix à la bouteille. Par ailleurs, certains vignobles suisses sont inaccessibles aux machines et ne peuvent donc être vendangés qu’à la main. Tous les vins qui arborent par exemple le label «Pro Montagna» viennent directement de domaines des montagnes, où ils sont aussi produits. En achetant des produits labellisés, les consommatrices et consommateurs soutiennent consciemment les agricultrices et agriculteurs de montagne et leurs spécialités alpestres et montagnardes.

Le vaste assortiment de vins de Coop vous propose une large palette de vins suisses de différents styles et catégories de prix. 

Laissez-vous inspirer.

Ces derniers temps, mes innombrables dégustations de vins tranquilles, mousseux et doux m’ont fait découvrir de nouvelles perles rares. Ces cinq nectars devraient se trouver dans toute cave à vins suisse digne de ce nom.

5 pépites de Suisse

Le gouleyant

Zurich Blauburgunder Stauffacher, à CHF 6.50

Une grande qualité à si petit prix! Cépage délicat, le pinot noir n’est pas seulement indissociable de la Bourgogne ou de la Seigneurie grisonne, mais aussi du canton de Zurich. Au nez, il présente des arômes typiques de fruits rouges, de la framboise à la fraise des bois, accompagnés de nuances florales. En bouche, ce vin gouleyant révèle une acidité attrayante, une structure tannique douce et une finale moyenne. Légèrement refroidi, ce vin simple, mais très honnête, ira à merveille avec un plateau de charcuterie et de fromage.

Zurich Blauburgunder Stauffacher, à CHF 6.50

Une grande qualité à si petit prix! Cépage délicat, le pinot noir n’est pas seulement indissociable de la Bourgogne ou de la Seigneurie grisonne, mais aussi du canton de Zurich. Au nez, il présente des arômes typiques de fruits rouges, de la framboise à la fraise des bois, accompagnés de nuances florales. En bouche, ce vin gouleyant révèle une acidité attrayante, une structure tannique douce et une finale moyenne. Légèrement refroidi, ce vin simple, mais très honnête, ira à merveille avec un plateau de charcuterie et de fromage.

Le doux

Valais AOC Amigne de Vétroz Jean-René Germanier, à CHF 19.95

Complexe, ce vin de rêve obtenu avec l’amigne, un cépage valaisan autochtone, séduit sur toute la ligne. Au nez, son bouquet étourdissant déploie une multitude d’arômes, avec de la pêche mûre, de la mangue et du melon miel, doublés de nuances de silex et d’herbe fraîchement fauchée. En bouche, il affiche un équilibre sensationnel entre l’acidité et le sucre résiduel, un corps plein et une finale longue. Il se marie remarquablement bien avec du foie gras ou une crème brûlée.

Valais AOC Amigne de Vétroz Jean-René Germanier, à CHF 19.95

Complexe, ce vin de rêve obtenu avec l’amigne, un cépage valaisan autochtone, séduit sur toute la ligne. Au nez, son bouquet étourdissant déploie une multitude d’arômes, avec de la pêche mûre, de la mangue et du melon miel, doublés de nuances de silex et d’herbe fraîchement fauchée. En bouche, il affiche un équilibre sensationnel entre l’acidité et le sucre résiduel, un corps plein et une finale longue. Il se marie remarquablement bien avec du foie gras ou une crème brûlée.

Le corsé

Steinböckler Malans Completer Barrique, à CHF 29.95

Difficile de faire plus suisse. Le cépage traditionnel completer est presque exclusivement cultivé dans les Grisons, le canton de Zurich et en Tessin. Ce représentant de Malans est un exemple parfait de la particularité de ce cépage. Au nez, il dégage des arômes de fruits exotiques tels que le fruit de la passion, l’ananas et la gelée de coings, accompagnés de nuances de réglisse et de noix de coco. En bouche, il est corsé et beurré, avec une acidité discrète et une finale longue. Il s’associe très bien à du vitello tonnato ou des capuns.

Steinböckler Malans Completer Barrique, à CHF 29.95

Difficile de faire plus suisse. Le cépage traditionnel completer est presque exclusivement cultivé dans les Grisons, le canton de Zurich et en Tessin. Ce représentant de Malans est un exemple parfait de la particularité de ce cépage. Au nez, il dégage des arômes de fruits exotiques tels que le fruit de la passion, l’ananas et la gelée de coings, accompagnés de nuances de réglisse et de noix de coco. En bouche, il est corsé et beurré, avec une acidité discrète et une finale longue. Il s’associe très bien à du vitello tonnato ou des capuns.

Le puissant

Genève AOC Gamaret La clémence Cave de Genève, à CHF 19.95

Quel vin! Récompensé à juste titre d’une médaille d’or au Grand Prix de Vin Suisse, il séduit dès le nez avec son bouquet complexe. Les arômes mûrs de baies noires, de violette et de cassis sont encadrés de fines notes boisées. En bouche, il s’avère puissant, doté d’une belle acidité et de tannins accrocheurs, et s’achève sur une finale persistante et complexe. Il sera parfait servi avec un steak bien assaisonné ou un copieux ragoût.

Genève AOC Gamaret La clémence Cave de Genève, à CHF 19.95

Quel vin! Récompensé à juste titre d’une médaille d’or au Grand Prix de Vin Suisse, il séduit dès le nez avec son bouquet complexe. Les arômes mûrs de baies noires, de violette et de cassis sont encadrés de fines notes boisées. En bouche, il s’avère puissant, doté d’une belle acidité et de tannins accrocheurs, et s’achève sur une finale persistante et complexe. Il sera parfait servi avec un steak bien assaisonné ou un copieux ragoût.

L’élégant

Ticino DOC Merlot Quattromani, à CHF 59.50

Encore et toujours l’un des meilleurs vins de Suisse à mon goût. Au nez déjà, cet assemblage de merlots produits par les grands vignerons Guido Brivio, Angelo Delea, Feliciano Gialdi et Claudio Tamborini affiche sa complexité. Les arômes de baies noires et de fruits rouges s’accompagnent de nuances de bois de cèdre, de tabac et de chocolat. Intense en bouche, il n’en reste pas moins élégant, avec une acidité porteuse et des tannins fins. Ouvrez ce classique avec un ragoût de sanglier ou un civet de chevreuil. Viva la Svizzera!

Ticino DOC Merlot Quattromani, à CHF 59.50

Encore et toujours l’un des meilleurs vins de Suisse à mon goût. Au nez déjà, cet assemblage de merlots produits par les grands vignerons Guido Brivio, Angelo Delea, Feliciano Gialdi et Claudio Tamborini affiche sa complexité. Les arômes de baies noires et de fruits rouges s’accompagnent de nuances de bois de cèdre, de tabac et de chocolat. Intense en bouche, il n’en reste pas moins élégant, avec une acidité porteuse et des tannins fins. Ouvrez ce classique avec un ragoût de sanglier ou un civet de chevreuil. Viva la Svizzera!

Cet article a été rédigé par Tobias Gysi, universitaire spécialisé dans le vin et sommelier suisse. Il est l'auteur de la rubrique «Château Gysi» pour Mondovino.

Présenté par un partenaire

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la