C'est la saison!
Quel vin boire avec l’ail des ours?

On le voit sortir de terre un peu partout. Le petit frère de l’ail amène de la fraîcheur dans les assiettes et appelle un vin qui a du répondant.
Publié: 02.04.2023 à 20:00 heures
1/7
La Nouvelle-Zélande produit des sauvignons blancs aux notes exotiques qui s’accordent bien avec l’ail des ours.
FEE293FE-7505-4C4C-AD33-A97A01E6E3A1_4_5005_c.jpeg
Isabelle Thürlemann-Brigger

Certains trouvent son odeur repoussante, d’autres sont impatients d’aller en forêt pour en cueillir quelques feuilles. Grâce à son goût intense, l’ail des ours a besoin d’un vin expressif, qui lui tienne tête et ne rende pas les armes dès la première gorgée. C’est d’autant plus vrai s’il est utilisé cru et qu’il domine le plat.

Riesling: un alter ego à l’acidité marquée

Ce cépage allemand aux mille talents ne déçoit jamais quand les choses deviennent sérieuses. Sa belle structure et sa minéralité prononcée exercent un effet rafraîchissant. Sans compter sa palette de nuances complexes allant de la pomme aux notes de pétrole en passant par le citron vert. Ces caractéristiques en font un allié précieux des bonnes tables. Sec ou doux, le riesling vous donne toujours raison de l’avoir choisi.

Publicité

Sauvignon blanc: un complice fort en bouche

Rares sont les vins capables d’exploser en bouche comme le fait le sauvignon blanc. Vous trouverez en provenance du Nouveau Monde, notamment de Nouvelle-Zélande ou du Chili, des vins abordables avec des notes marquées d’herbe fraîchement coupée, de mangue et de fruit de la passion. Aussi relevé soit-il, votre plat trouvera un interlocuteur de choix avec le sauvignon blanc. Les amateurs d’arômes puissants vont adorer.

Johannisberg: la rondeur dans un gant de velours

Apprécié pour sa capacité à délier les langues à l’heure de l’apéritif, ce blanc fruité enthousiasme toutes celles et ceux qui aiment les vins souples. Son bouquet est marqué par une corbeille de fleurs et de fruits à noyau comme l’abricot. Ajoutez une amertume plaisante qui évoque l’amande et vous obtenez un contraste des plus intéressants. Les vins ayant un léger sucre résiduel s’entendent à merveille avec l’ail des ours, surtout en association avec les asperges. Une combinaison gagnante à tous les coups.

Pinot noir: déroulons le tapis rouge

Quand on savoure un joli morceau de viande en croûte d’ail des bois épicé, quoi de mieux qu’un pinot noir et ses nuances boisées et discrètes pour le mettre en valeur? Ne cédez surtout pas à la tentation de choisir un monstre de puissance élevé de longs mois en barrique.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la