Avis de tempête à Saalbach
Urs Lehmann: «Ça ne s'est pas passé comme prévu»

L'explosion du staff entourant Lara Gut-Behrami continue de faire parler! Urs Lehmann s'exprime pour la première fois à ce sujet. Le président de Swiss-Ski affirme que chacun doit effectuer son autocritique.
Publié: 23.03.2024 à 09:37 heures
1/6
Le président de Swiss-Ski, Urs Lehmann, estime que tout ne s'est pas bien passé au sein de l'équipe de Lara Gut-Behrami.
RMS_Portrait_AUTOR_485.JPG
Mathias Germann

Quelle tempête! Lara Gut-Behrami a renvoyé son préparateur physique à la maison avec effet immédiat, en expliquant les raisons de manière assez sèche. Au tour du président de Swiss-Ski de s'exprimer concernant cette affaire inattendue.

Urs Lehmann, que pensez-vous de l'esclandre autour de Lara Gut-Behrami?
Je ne suis arrivé que vendredi, je n'ai donc pas suivi toute l'histoire sur place. Mais elle ne s'est pas déroulée comme elle aurait dû - on peut le dire. Ce n'est pas bon.

Que va-t-il se passer maintenant?
Des discussions internes sont en cours, nous travaillons sur tout. Nous devons aussi faire notre autocritique. En même temps, beaucoup de choses vont bien, très bien - sinon Lara ne serait pas là où elle est...

... aussi grâce au travail d'Alejo Hervas.
On peut certainement le dire, oui. Tout cela s'est très, très mal passé. Lara et Alejo étaient et sont toujours de bonnes personnes.

Après avoir appris que Hervas avait parlé à l'équipe masculine, Lra Gut-Behrami l'a renvoyé directement chez lui. A-t-elle réagi de manière excessive?
Je ne peux et ne veux pas répondre à cette question, car je n'ai pas parlé avec elle. C'est avant tout à eux de régler cela entre eux. Mais il y a une chose que j'aimerais dire...

... s'il vous plaît.  

Publicité

Une longue saison touche à sa fin. Les enjeux sont importants, on est peut-être fatigué et irritable - des deux côtés. Finalement, ce n'est pas la première fois que nous avons eu une escalade verbale lors d'une finale de Coupe du monde. Il y a toujours beaucoup de discussions et de spéculations. J'espère que ces vagues se calmeront.

Hervas est une personne aimable et empathique. N'aurait-il pas dû chercher à discuter immédiatement avec Lara Gut-Behrami après avoir appris l'intérêt de l'équipe masculine?
C'est possible. Mais encore une fois, je ne veux pas porter de jugement. Pour moi, il est simplement important de ne pas juger l'une ou l'autre partie. Alejo a fait beaucoup pour Lara et Swiss-Ski et c'est un type super. J'espère que l'on pourra vite passer à autre chose dans cette affaire.

La violence de la réaction de Lara Gut-Behrami a montré qu'elle avait encore de la motivation en elle...
Et ce message à lui seul valait déjà son pesant d'or.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la