17 fois championne du monde
La légende du télémark Amélie Wenger-Reymond prend sa retraite

À 35 ans, la Bâloise Amélie Wenger-Reymond, télémarkeuse la plus titrée du monde, met un terme à sa carrière.
Publié: 27.03.2023 à 10:29 heures
|
Dernière mise à jour: 27.03.2023 à 16:32 heures
1/4
Ayant gagné 17 médailles d'or aux Championnats du monde, Amélie Wenger-Reymond se retire.
Cédric Heeb

Amélie Wenger-Reymond, 35 ans, a annoncé la fin de sa carrière quelques jours après avoir été sacrée championne du monde à Mürren pour la 17e fois en sprint. Bâloise installée depuis longtemps en Valais, elle est considérée comme la reine du télémark.

Onze fois première du classement général

Au cours de ses 15 saisons, interrompues deux ans pour la naissance de ses enfants, elle a tout gagné dans cette discipline. Elle a remporté 17 médailles d'or et huit d'argent aux Championnats du monde, 164 victoires en Coupe du monde et 47 globes de cristal (onze fois le classement général de la Coupe du monde).

«Aujourd'hui, un grand chapitre de ma vie se referme, il est difficile de trouver les mots pour décrire toutes les émotions qui me traversent», a déclaré Amélie Wenger-Reymond à Swiss-Ski. Cela faisait un moment qu'elle envisageait se retirer du circuit et le fait que sa fille souffre d'une inflammation du cerveau aurait concrétisé sa réflexion.

«Je ne peux que dire: merci! Merci de m'avoir soutenu toutes ces années et de m'avoir permis de vivre pleinement mon rêve sportif», déclare la Bâloise qui n'est pas la seule à s'envoler vers d'autres horizons. Le télémarkeur valaisan Bastien Dayer, multiple médaillé mondial, se retire également à l'âge de 35 ans.

(avec l'ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la