Le joli geste de Genève-Servette
Désormais à Berne, Marco Maurer a reçu la médaille de champion d'Europe

Mardi, Genève est devenu champion d'Europe. Marco Maurer, lui, assistait à un événement organisé par le CP Berne, son nouveau club. Cela n'a pas empêché de recevoir la médaille du titre européen remporté par son ancienne formation.
Publié: 25.02.2024 à 02:24 heures
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

Cette saison, Marco Maurer a disputé autant de matches de National League pour Genève-Servette que pour Berne: 18. En outre, le défenseur de 36 ans pris part à 7 matches de Champions Hockey League sous le maillot grenat. C'était en début de saison, alors qu'il était encore dans les bons papiers de Jan Cadieux, le coach du GSHC. Ou alors qu'il n'était pas encore dans les mauvais. Mais par la suite, la situation s'est gâtée et l'arrière a été prié de faire ses valises. 

Il a trouvé refuge à Berne où il a dans un premier temps été prêté avant que l'essai ne se transforme en contrat jusqu'au terme de la saison. Depuis le 1er décembre, Marco Maurer est donc un Ours. Il n'a toutefois pas été oublié par son ancienne organisation. En marge de la rencontre Berne - Genève, les Grenat lui ont remis une médaille de la Champions Hockey League. «C'est un geste cool de leur part, nous a-t-il confié à la fin de la rencontre. Bien sûr, cela n'a pas le même goût que si j'avais été sur la glace pour la finale de mardi. Mais cela me fait plaisir qu'ils aient pensé à moi.»

Bons contacts avec les joueurs

Bien qu'il ait remporté le titre de champion de Suisse avec Genève-Servette, Marco Maurer n'est pas forcément parti de Genève avec des souvenirs impérissables de ses derniers mois, la faute à un temps de jeu rachitique. A-t-il des soucis avec le GSHC? «Avec les joueurs, non. J'ai encore de bons contacts là-bas. Je vais d'ailleurs aller leur dire bonjour dans le vestiaire juste après avoir terminé cette discussion.» Alors avec qui? «Disons que je n'ai pas grand-chose à dire au coach», rigole-t-il.

Berne-Genève: Genève s'impose au bout de la soirée à Berne(05:32)

Mardi dernier, il n'a toutefois pas regardé le sacre de ses anciens coéquipiers. «Les dix dernières minutes seulement», précise-t-il. Mais il avait une bonne excuse à faire valoir: «Il y avait la journée des fans organisée par le CP Berne. Cela m'a fait manquer une bonne partie du match. Par contre, j'ai allumé la télé dès que je suis rentré. C'est cool pour le championnat de Suisse qu'un de nos clubs ait gagné ce trophée. Cela fera peut-être en sorte que cette compétition soit prise un peu plus au sérieux à l'avenir.»

Honka et Haapala aussi honorés

S'il a perdu le match face à son ancienne équipe, Marco Maurer n'a donc pas tout perdu ce samedi soir. «Ce n'était par contre pas une surprise, rigole-t-il. J'avais été contacté pour me dire qu'ils avaient prévu ce geste. Cela me touche.» 

La formation des Vernets avait également apporté une breloque pour Julius Honka, arrière qui avait disputé quelques rencontres européennes sous le maillot des Aigles et qui est désormais de retour à Berne. Mardi, en marge du derby face à Lausanne, c'est Henrik Haapala qui sera honoré, lui qui avait patiné quelques semaines au bout du Léman avant de rejoindre le LHC en cours de saison.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la