«Ils ont fait le poing dans la poche»
L'entraîneur du HCC a résolu son casse-tête des joueurs étrangers

Durant toute la saison de Swiss League, La Chaux-de-Fonds a utilisé deux joueurs importés. Lors du barrage contre Ajoie, le HCC peut en aligner quatre. Un casse-tête qui n'en était finalement pas un pour Louis Matte, l'entraîneur des Abeilles.
Publié: 04.04.2023 à 10:45 heures
|
Dernière mise à jour: 04.04.2023 à 11:44 heures
Louis Matte a su composer avec les forces qu'il avait.
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

Avant le barrage de promotion-relégation contre le HC Ajoie, beaucoup de monde s’est posé la question: comment allait bien pouvoir faire Louis Matte pour aligner quatre étrangers alors qu’il n’en a eu droit qu’à deux depuis le début de l’exercice? L’homogénéité de son équipe de La Chaux-de-Fonds avait impressionné durant la saison régulière et les play-off de Swiss League.

Le technicien canadien avait trouvé la paire d’étrangers parfaite en fin de saison avec le génialissime Sondre Olden et Matt Wilkins, en prêt de Winterthour. Le duo norvégo-canadien a été aligné à douze reprises durant les play-off. C’est lui qui a aidé la «Tchaux» a décroché son premier trophée depuis 1996.

L’indéboulonnable Sondre Olden a même joué l’intégralité des 14 rencontres des séries éliminatoires. En même temps, le Top Scorer du HCC a inscrit 29 points (14G, 15A) sur la route du titre. De l’autre côté du spectre, on a des étrangers comme Kyle Topping et Sebastian Bengtsson qui ont très peu joué durant ces play-off (respectivement zéro et deux matches).

«Ce sont de bons leaders»

«Les quarts, les demies et la finale n’ont pas été faciles pour eux, commente leur entraîneur Louis Matte. Mais ils ont toujours tiré l’équipe vers le haut et à l’entraînement, ce sont de bons leaders.»

Cette période n’a pourtant pas eu l’air trop compliquée pour Sebastian Bengtsson, selon ses propres dires. «Quand on ne joue pas, on continue de patiner, au cas où quelqu’un ne puisse pas assurer sa place. Je me suis entraîné dur et j’ai essayé d’être prêt quand la chance allait arriver.»

Et sa plus grande chance allait évidemment être ce barrage de promotion-relégation, puisque le HCC ne possède que quatre étrangers (pour quatre places). Jusque-là, l’attaquant suédois avait dû ronger son frein.

Publicité

«Ça enlève un peu de poids»

Lors du premier acte à Ajoie, celui qui a inscrit 41 points en 24 matches durant la saison régulière n’avait pas ouvert son compteur. «Mais j’ai senti que, plus le match avançait, meilleur il était», analyse son entraîneur Louis Matte. Le technicien canadien a quand même décidé d’offrir à Sebastian Bengtsson un «déclic offensif», en l’alignant aux côtés de Kay Schweri lors du deuxième match.

Et bien lui en a pris, puisque le Suédois a ouvert la marque d’un sublime tir dans la lucarne (5e). «C’est bien pour la confiance, souffle le buteur. Ça enlève un peu de poids sur les épaules.»

Avant le barrage, de nombreuses personnes imaginaient que Louis Matte allait faire face à un véritable casse-tête pour intégrer ses étrangers dans l’alignement des Abeilles. «Je ne pense pas que c’en était un», tempère le coach chaux-de-fonnier.

Le HCC fait le break: Les Chaux-de-Fonniers ont fait la différence dans les situations spéciales(04:35)

L’importance du message

Pour lui, il y a surtout la manière de transmettre le message qui est importante: «J’ai dit à mes gars que les deux étrangers surnuméraires avaient accepté leur rôle, qu’ils ont fait le poing dans la poche et qu’ils ont travaillé pour l’équipe. Si deux gars venus de l’étranger peuvent le faire, n’importe qui en est capable.»

Publicité

D’ailleurs, cette capacité à mettre en avant le succès de l’équipe avant le sien est «ce qui nous a amenés jusqu’ici» pour Louis Matte. «Chapeau à chacun de mes joueurs», lance-t-il.

Depuis le début du barrage contre Ajoie, Sebastian Bengtsson (1G et 1A), Matt Wilkins (2A) et Sondre Olden (2G et 2A) ont tous marqué des points. Seul le Canadien Kyle Topping manque à l’appel. Mais s’il venait également à ouvrir son compteur lors du prochain match, on pourrait aisément parler de cerise sur le gâteau pour le HC La Chaux-de-Fonds.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la