Il doit tout arrêter
Ex joueur de Gottéron, Benjamin Neukom ne voit plus qu'à 8% d'un oeil

Sa vue n'est jamais suffisamment revenue. Quinze mois après avoir reçu un coup de canne fatal dans l'œil gauche, l'ex-attaquant de Fribourg et Olten, Benjamin Neukom, met officiellement fin à sa carrière.
Publié: 27.02.2024 à 07:58 heures
|
Dernière mise à jour: 27.02.2024 à 17:17 heures
1/8
Quelques jours seulement après la mauvaise nouvelle annoncée par ses ophtalmologues, Benjamin Neukom, l'ex-attaquant d'Olten et des Lakers, a appris par sa femme Natacha qu'elle était enceinte.
RMS_Portrait_AUTOR_413.JPG
Nicole Vandenbrouck

Benjamin Neukom avait imaginé une autre fin de carrière: «J'espérais que lors de mon dernier match, ma femme et ma fille soient assises dans les tribunes et présentes à ce moment-là». Au lieu de cela, l'attaquant a été subitement arraché au milieu du hockey en cours de match et a dû enterrer son désir de retour en raison de la gravité de sa blessure à l'œil.

Flash-back: 5 novembre 2022. Dans le tiers initial du duel entre Olten et Viège, une scène terrible se produit dans un duel à la bande. Neukom reçoit la canne d'un joueur de Viège dans le visage. La palette de la canne le touche directement dans l'œil gauche. Plus tard, à la clinique ophtalmologique d'Aarau, le diagnostic est terrible: presque tout l'iris est arrachée.

Après l'opération nécessaire, Neukom est encore dans l'incertitude lorsqu'il parle pour la première fois du drame. Il n'existe à ce moment-là aucun pronostic précis quant au retour de la vue. «J'avais l'espoir de retourner un jour sur la glace», se souvient le Saint-Gallois. Mais celui-ci est désemparé deux semaines avant Noël. Les médecins spécialistes annoncent au hockeyeur professionnel qu'il n'y aura plus d'amélioration significative.

Le globe oculaire est rempli d'huile

Neukom plonge dans une détresse émotionnelle. Quelques jours seulement après, sa femme Natacha (31 ans) lui apprend qu'elle est enceinte. Rétrospectivement, Neukom reconnaît que cette heureuse nouvelle et la naissance de la petite fille en septembre 2023 l'ont sans doute préservé d'une chute mentale plus grave. Le fait d'être père lui donne de la force, même s'il lui arrive de se battre contre le destin.

Car en plus de ce nouveau bonheur familial, son œil blessé continue de lui poser problème. Il doit régulièrement se rendre à la clinique ophtalmologique pour des contrôles ou des injections dans l'œil. L'opération la plus importante est prévue pour l'été 2023, une opération qu'il a essayé d'éviter auparavant avec des interventions mineures. «Il fallait changer le cristallin», explique Neukom. Actuellement, son globe oculaire est rempli d'huile afin d'alourdir la rétine pour qu'elle ne se décolle pas. «Pour l'instant, tout est stable, mais cela peut changer rapidement.»

Durant toute cette période, il doit faire face au long processus avec les assurances et à la question de savoir quel métier il peut envisager pour l'avenir. Pour cela, il fait appel à l'aide d'un conseiller professionnel. En effet, Neukom ne peut pas reprendre le métier de maçon qu'il a appris avec ses limitations visuelles.

Publicité

Au cours des quatre premiers mois suivant l'accident, l'ex-attaquant n'a pas été en mesure de conduire et souffre de maux de tête. Mais à un moment donné, le cerveau compense l'absence de vision 3D d'un œil et Neukom peut reprendre le volant après avoir effectué les tests nécessaires. Aujourd'hui, 15 mois plus tard, il décrit: «Je vois très laiteux et flou de l'œil gauche. C'est surtout pénible par temps clair et ensoleillé». Il ne lui reste que 8% de sa vision. Et l'amour du hockey. Pourtant, ce n'est que samedi que Neukom a réussi à regarder pour la première fois un match des Lakers, le club de son cœur. «Beaucoup d'émotions sont remontées».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la