L'analyse de Suisse - Kazakhstan
Les choses sérieuses peuvent (enfin) commencer

L'équipe de Suisse n'a toujours pas pris le moindre but lors du Championnat du monde à Riga. Pour sa troisième sortie, la formation de Patrick Fischer a dominé le Kazakhstan 5-0. On analyse cette rencontre.
Publié: 17.05.2023 à 06:06 heures
L'équipe de Suisse a passé une soirée tranquille.
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

Trois matches et neuf points. Quinze buts marqués et zéro encaissé. L'équipe de Suisse a rendu une fiche digne d'un favori au titre lors de ce début de tournoi durant lequel elle affrontait les trois «petits» de son groupe. Mais la troupe de Patrick Fischer a livré trois rencontres solides et n'a jamais été mise en danger par ces formations à sa portée.

Durant cette partie, la Suisse a pu compter sur un premier renfort de NHL: Kevin Fiala. Lors de sa prochaine sortie, Nico Hischier et Jonas Siegenthaler seront également présents. Mais avant de songer au match de jeudi face à la Slovaquie, revenons sur cette partie à sens unique.

Les meilleurs joueurs

Fabrice Herzog (attaquant), 1 but et 1 assist. Peu à son avantage lors des deux premiers matches, le grand ailier a été «rétrogradé» en quatrième ligne. Après avoir joué sur une triplette ultra-offensive, il a accompagné Tanner Richard et Damien Riat. Les trois hommes ont été excellents et c'est le No 68 qui s'est le plus mis en valeur avec 1 but et 1 passe décisive.

Ce rôle de soutien lui convient finalement bien, du moins face à une formation comme le Kazakhstan. Il faudra voir s'il est capable d'amener cet impact physique dès jeudi contre la Slovaquie. Mais avant cette rencontre, on était en droit de se demander si sa place était en danger. Ce match a donné une partie de la réponse.

Damien Riat (attaquant), 1 but et 1 assist. L'image était belle à voir. Après avoir marqué, le No 9 de l'équipe de Suisse a laissé exploser sa joie pour son premier but du tournoi. Et dire qu'en début de semaine, il était possible qu'il doive faire ses bagages pour rentrer en Suisse. Mais la blessure de Calvin Thürkauf a changé bien des choses pour le Genevois du Lausanne HC. Sur la quatrième ligne, Damien Riat a amené de la vitesse et une certaine intensité.

Christoph Bertschy (attaquant). Le Fribourgeois a eu l'honneur - et la responsabilité - de tenter de suivre Kevin Fiala et Denis Malgin. Avec les deux joueurs de NHL, Christoph Bertschy n'a pas paru du tout emprunté. Bien sûr, c'est un rôle différent pour lui et il doit trouver ses marques. «Mais il a livré une super prestation avec eux», a applaudi son entraîneur, Patrick Fischer.

Publicité

Le No 88 de cette sélection est l'un des rares à concilier le coup de patin et le coup d'œil pour justifier sa présence sur une telle ligne. Le trio sera-t-il reconduit ce jeudi contre la Slovaquie? Même si tout n'était pas parfait, ces premiers shifts ont été encourageants.

Dean Kukan (défenseur), 1 assist. L'arrière des Zurich Lions est à la ligne bleue sur le premier power-play et tient parfaitement ce rôle. À sa gauche? Denis Malgin. À sa droite? Kevin Fiala. Difficile de faire mieux en équipe nationale. Son passé de joueur de NHL lui permet de faire parfaitement vivre le puck. Défensivement, il n'a jamais été mis hors de position - comme d'autres -, mais c'est surtout sur le jeu vers l'avant qu'il a dégagé une bonne impression, surtout en l'absence de Janis Moser (lire plus bas).

Leonardo Genoni (gardien), 100% d'arrêts (13/13). Troisième blanchissage pour les gardiens suisses en autant de sortie. Mais comme lors des deux premiers, Leonardo Genoni n'a pas eu trop de travail face à une bien faiblarde équipe du Kazakhstan. Le portier du EV Zoug a tout de même été solide sur les rares incursions adverses. Il a eu le mérite de rester concentré. Ce n'est pas toujours simple et il l'a très bien fait.

La citation

L'image

IMAGE-ERROR (inline_Image_7732809337803702050)

Publicité

Kevin Fiala (à g.) a effectué ses débuts dans ce tournoi à l'occasion de cette rencontre à sens unique. Le No 21, d'une facilité déconcertante, n'a pas été en réussite. Mais la paire qu'il forme avec Denis Malgin (avec lui sur la photo) paraît très prometteuse. À moins que la venue de Nico Hischier ce jeudi ne change la donne?

L'info

Janis Moser n'était pas présent pour cette rencontre face au Kazakhstan. Selon le service de communication de la sélection nationale, le Seelandais n'était pas en forme et ne pouvait pas tenir sa place. «JJ» n'était toutefois pas blessé. «Il était malade, a confirmé le sélectionneur national, Patrick Fischer. J'espère qu'une journée ainsi qu'une nuit de repos vont lui permettre de se remettre sur pied.»

Le prochain match

Avec trois victoires en autant de matches, la Suisse est idéalement partie dans ce tournoi avant que les choses plus sérieuses ne commencent. Son prochain match aura lieu jeudi soir (19h20, heure suisse) face à la Slovaquie.

À cette occasion, Nico Hischier et Jonas Siegenthaler effectueront leurs débuts dans cette compétition. «Nous avons un plan pour les intégrer, a remarqué Patrick Fischer. Vous verrez bien à l'entraînement de mercredi (rires).» Le Zougois, taquin, a précisé: «Hischier ne sera pas 13e attaquant.»

Publicité
Le programme de l'équipe de Suisse

Groupe B (Riga).

Suisse - Slovénie 7-0.
Dimanche 14 mai: Norvège - Suisse 0-3.
Mardi 16 mai: Suisse - Kazakhstan 5-0.
Jeudi 18 mai: Suisse - Slovaquie 4-2.
Samedi 20 mai: Canada - Suisse 2-3.
Dimanche 21 mai, 19h20: République tchèque - Suisse.
Mardi 23 mai, 19h20: Suisse - Lettonie.

Les quatre premiers du groupe sont qualifiés pour les quarts de finale.

Groupe B (Riga).

Suisse - Slovénie 7-0.
Dimanche 14 mai: Norvège - Suisse 0-3.
Mardi 16 mai: Suisse - Kazakhstan 5-0.
Jeudi 18 mai: Suisse - Slovaquie 4-2.
Samedi 20 mai: Canada - Suisse 2-3.
Dimanche 21 mai, 19h20: République tchèque - Suisse.
Mardi 23 mai, 19h20: Suisse - Lettonie.

Les quatre premiers du groupe sont qualifiés pour les quarts de finale.

plus
Groupe A
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Canada
Canada
7
14
19
2
Suisse
Suisse
7
17
17
3
République Tchèque
République Tchèque
7
12
16
4
Finlande
Finlande
7
7
10
5
Autriche
Autriche
7
-8
7
6
Norvège
Norvège
7
-10
6
7
Danemark
Danemark
7
-14
6
8
Royaume-Uni
Royaume-Uni
7
-18
3
Groupe B
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Suède
Suède
7
26
21
2
Etats-Unis
Etats-Unis
7
21
16
3
Allemagne
Allemagne
7
10
15
4
Slovaquie
Slovaquie
7
3
12
5
Lettonie
Lettonie
7
-10
9
6
Kazakhstan
Kazakhstan
7
-19
6
7
France
France
7
-13
4
8
Pologne
Pologne
7
-18
1
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la