Josi, Meier, Hischier
Quelles sont les chances de titre pour les Suisses de la NHL cette saison?

Neuf à dix Suisses évolueront dans la plus prestigieuse ligue de hockey, la NHL, cette saison. Blick fait le point sur les chances de titre de leurs équipes.
Publié: 08.10.2022 à 20:22 heures
1/10
Denis Malgin se bat pour une place chez les Maple Leafs de Toronto.
Stephan Roth

Alors que Nashville s’est imposé face aux Sharks de San José hier soir en ouverture de saison régulière à Prague, Blick vous propose un petit tour d’horizon des Suisses de la NHL et de leurs équipes, avant le lancement complet de la saison ce mardi.

Les Maple Leafs de Toronto

La feuille d’érable a remporté 13 fois la Coupe Stanley. Le problème? Le dernier titre remonte à 1967. Depuis 2004, le club que l’ancien Lausannois Denis Malgin espère intégrer après une préparation solide, n’a plus gagné la moindre série de play-offs. Avant d’évoquer la possibilité d’un titre, il faudra déjà inverser cette tendance.

Chances de titre: 15%

Les Nashville Predators

Le finaliste de 2017, qui compte dans ses rangs notre Roman Josi national, s’est renforcé pour cette nouvelle saison. Le double vainqueur de la Coupe Stanley Ryan McDonough est arrivé de Tampa Bay pour épauler la défense de Nashville. De plus, Roman Josi – considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de la NHL – a attiré son ami et compatriote Nino Niederreiter dans la métropole du country. Si l’on suivra souvent les Predators depuis la Suisse, c’est davantage en raison de ces deux messieurs que pour les réelles chances de titre de la franchise.

Chances de titre: 8%

Les Kings de Los Angeles

En compagnie d’autres joueurs, une autre vedette suisse doit aider les Californiens à tutoyer le sommet: Kevin Fiala. Le Saint-gallois a quitté le Minnesota Wild pour signer avec les Kings. Durée du contrat: sept ans, avec 55 millions de dollars. Mais il sera difficile pour le Suisse de tirer à lui seul la franchise vers le haut. Une participation aux play-offs serait déjà une satisfaction.

Publicité

Chances de titre: 5%

Les Devils du New Jersey

L’équipe située aux portes de New York possède deux Suisses bien installés dans ses rangs. Avec le capitaine Nico Hischier et le solide défenseur Jonas Siegenthaler, l’équipe est talentueuse et possède un réel potentiel d’amélioration pour les prochaines années. Mais on est encore loin du compte. L’équipe n’a plus participé aux phases finales depuis 2018. Elle cherchera donc surtout à atteindre cet objectif cette année. Pour ce faire, elle a engagé le gardien tchèque Vitek Vanecek. Encore faudra-t-il planter des buts.

Chances de titre: 4%

Les Sharks de San Jose

L’an dernier, l’Appenzellois Timo Meier s’est particulièrement illustré avec les Sharks, réussissant la bagatelle de 76 points en 77 matches. Mais les Californiens ont raté le coche et n’ont pas rejoint les séries finales. La franchise fera-t-elle mieux cette saison? Parviendra-t-elle à conserver le Suisse, dont le contrat arrive à échéance?

Publicité

Chances de titre: 1%

Les Red Wings de Detroit

Dans la «Hockey Town», on s’est habitué à perdre après des années de succès en se consacrant surtout à la recherche de jeunes talents. Mais aujourd’hui, l’icône du club et manager général Stephen Yzerman a pour la première fois fait appel à des joueurs confirmés (dont l’ancien joueur d’Ambri Dominik Kubalik). Cela signifie donc plus de concurrence pour Pius Suter, qui devra justifier les attentes placées en lui. Une qualification pour les play-offs serait toutefois une surprise.

Chances de titre: 1%

Les Coyotes de l’Arizona

Les Coyotes ont atteint les séries finales une seule fois au cours des dix dernières années. Cette saison, Janis Jérôme Moser et ses coéquipiers joueront leurs matches dans la Mullett Arena de Tempe, qui ne peut accueillir que 5000 spectateurs. Cela rappellera-t-il certains coins de pays au Suisse? Il doit savoir qu’une petite patinoire peut être synonyme de chaude ambiance. Et il en faudra pour permettre aux Coyotes de se sublimer.

Publicité

Chances de titre: 1%

Les Chicago Blackhawks

Après des saisons décevantes, il faut s’attendre à ce que le club de Philipp Kurashev cède ses stars coûteuses d’un passé glorieux révolu. Les contrats de Patrick Kane et Jonathan Toews arriveront à échéance au cours de la saison. La fin d’une ère qui permettra un grand renouveau?

Chances de titre: 1%

(Adaptation par Thibault Gilgen)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la