Neuf matches en deux ans
L'incroyable calvaire du joyau de la Nati Bryan Okoh

Depuis sa déchirure des ligaments croisés lors d'un entraînement avec l'équipe de Suisse, Bryan Okoh n'a disputé que neuf matches en plus de deux ans. Aujourd'hui, le défenseur de Salzbourg est sur le point de faire son retour.
Publié: 24.01.2024 à 15:55 heures
Pendant deux ans, Bryan Okoh a dû lutter contre de graves blessures.
RMS_Portrait_AUTOR_933.JPG
Lucas Werder

Bryan Okoh a longtemps attendu ce moment. Lors du camp d'entraînement à Marbella, le défenseur de Salzbourg a pu participer au match amical contre Elversberg après la mi-temps. Ce sont ses premières minutes de jeu depuis juin dernier. Mais l'histoire de souffrance du jeune défenseur commence bien plus tôt.

De manière totalement inattendue, Murat Yakin convoque Bryan Okoh en novembre 2021 pour les deux matches de qualification pour la Coupe du monde contre l'Italie et la Bulgarie. A ce moment-là, ce dernier n'a pas encore disputé un seul match professionnel dans une ligue supérieure.

Près de 500 jours de repos

Mais juste avant ses possibles débuts en équipe nationale, le Vaudois se déchire le ligament croisé du genou droit à l'entraînement. Il faut attendre 489 jours pour qu'Okoh fasse son retour à Liefering, le club partenaire de Salzbourg. Après seulement neuf apparitions, il subit une nouvelle blessure. Cette fois, c'est la cuisse – il est à nouveau absent pendant des mois.

Bryan Okoh n'a accumulé que 452 minutes de jeu en plus de deux ans depuis sa sélection en équipe nationale. «Tout ne peut pas toujours être parfait, explique le défenseur au Blick. J'ai énormément appris durant cette période et j'ai grandi.» Abandonner n'a jamais été une option pour lui. «J'ai toujours su que je pouvais revenir encore plus fort», poursuit le Vaudois.

Retour en match officiel imminent

Mi-décembre, Bryan Okoh s'est assis pour la première fois sur le banc du Red Bull Salzbourg lors du match de poule de la Ligue des champions contre Benfica (1-3), mais il n'a pas encore joué. Après la pause hivernale, plus rien ne devrait s'opposer à son retour en compétition. La seule question qui reste en suspens est de savoir s'il passera la deuxième partie de saison avec Salzbourg ou avec Liefering, en deuxième division.

Pour Bryan Okoh lui-même, cela ne joue qu'un rôle secondaire. «Je suis simplement heureux de pouvoir enfin rejouer au football», déclare l'ancien junior du Lausanne-Sport. Ses objectifs pour les mois à venir: «Rester en forme et retrouver la confiance en soi». S'il y parvient, Okoh pourra à l'avenir espérer être à nouveau convoqué par Murat Yakin. L'entraîneur de l'équipe nationale s'est au moins renseigné à plusieurs reprises auprès d'Okoh au cours des deux dernières années.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la