Le LS reçoit deux fois Lugano
Un double duel excitant à la Tuilière

Ce mercredi en Coupe (20h30), ce samedi en Super League! Ludovic Magnin et Mattia Croci-Torti expliquent comment ils ont préparé cette double confrontation entre le LS et Lugano.
Publié: 01.11.2023 à 11:49 heures
Roman Macek et Olivier Custodio se retrouveront deux fois en quatre jours cette semaine.
Tim Guillemin

Le Lausanne-Sport s'apprête à accueillir deux fois Lugano à la Tuilière en quatre jours. Ce mercredi en Coupe (20h30) et ce samedi en Super League.

Le club tessinois a déjà l'habitude de ce genre d'enchaînement, puisqu'il l'a vécu l'année dernière à Sion, gagnant en Coupe avant de prendre un point en championnat. «Ils avaient bien réagi après l'élimination. Le premier match, c'est tout ou rien, c'est la Coupe. Donc selon le résultat de mercredi, une équipe voudra réagir… et j'espère que ce ne sera pas nous!», a souri Mattia Croci-Torti à la veille de voyager dans le canton de Vaud. 

Mattia Croci-Torti, le charismatique entraîneur du FC Lugano.

L'entraîneur du FC Lugano se méfie beaucoup de ce double déplacement, qu'il a préparé précautionneusement. Après avoir battu le LS au Cornaredo, il a constaté que l'équipe de Ludovic Magnin était montée en puissance et il ne lui a pas échappé qu'elle restait sur sept points en trois matches de Super League.

«C'est une équipe qui n'a rien d'un néo-promu, ils ont beaucoup de joueurs qui connaissent bien la première division. Ils ont un bon mélange entre joueurs expérimentés et plus jeunes, je peux citer le défenseur central belge Noë Dussenne, Olivier Custodio, l'avant-centre Kaly Sène, qui connaît bien la Super League. Ce sera un adversaire compliqué, encore plus sur leur terrain synthétique, qui ne facilitera pas les choses pour nous.»

Lugano prend les deux matches très au sérieux

Le Tessinois a d'ailleurs révélé qu'il ne ferait pas tourner ce mercredi et alignerait l'équipe la plus apte à l'emporter. «Je mettrai sur le terrain les joueurs les plus frais au niveau mental et physique», a-t-il expliqué, alors que la campagne européenne commence peut-être à peser dans les jambes et dans les têtes.

Mattia Croci-Torti se rappelle ainsi avoir été éliminé par le LS en 2019 en Coupe de Suisse, alors qu'il était l'assistant de Fabio Celestini et que Lugano avait reposé des joueurs justement en prévision de la Coupe d'Europe. «Ils nous avaient fait très mal avec Andi Zeqiri, Dan Ndoye, Aldin Türkes…», se remémore-t-il au sujet de cette élimination sur le terrain d'une équipe qui jouait alors en Challenge League, à la Pontaise.

Publicité

Ludovic Magnin adore la Coupe de Suisse

Du côté de Ludovic Magnin, la gestion de ces deux matches en quatre jours s'annonce elle aussi capitale, bien évidemment. Comment compte-t-il procéder? «On va les prendre l'un après l'autre, tout simplement», sourit le coach du LS, qui avoue avoir encore «dans un coin de sa tête» le récent match de championnat lors duquel son équipe avait bousculé Lugano durant une mi-temps avant de craquer.

Ce qui est sûr, c'est que la Coupe est un objectif à Lausanne. «J'apprécie cette compétition, que j'ai eu la chance de gagner avec le FC Zurich. On va tout faire pour passer ce tour.»

A-t-il déjà joué deux fois la même équipe en quatre jours? La réponse fuse: c'est oui, mais pas en Suisse! «Je l'ai fait une fois dans ma carrière comme joueur avec le Vfb Stuttgart. On jouait le Hertha Berlin en Coupe et en Bundesliga. On a gagné 1-0 en Coupe, j'ai fait l'assist, et en championnat, on a fait 0-0.»

L'an passé, Lugano avait «fait sauter» Fabio Celestini entre les deux matches

Pense-t-il donc déjà un peu à samedi, tout de même? «Non, on regarde mercredi déjà. Après, on verra si ce qu'on a mis en place pour battre Lugano a fonctionné ou non et s'il faut changer quelque chose pour le samedi. Les deux équipes peuvent bouger entre le mercredi et le samedi, ça ajoute un petit truc supplémentaire à ce double duel, c'est excitant», enchaîne Ludovic Magnin, auquel il a été rappelé que, l'an dernier, le premier des deux duels avait été fatal à Fabio Celestini à Sion. Christian Constantin avait en effet repris l'équipe pour le match de Coupe, mettant fin au court, mais désastreux passage du technicien vaudois en Valais.

Publicité

«Ce ne sera pas le cas cette fois, il y aura deux fois Ludovic Magnin sur le banc! Ou alors c'est que j'aurai pris un carton rouge mercredi, mais actuellement je suis assez calme, donc ça m'étonnerait quand même!», sourit l'entraîneur du LS en guise de réponse.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la