La star agace jusqu'au bout
Kylian Mbappé «part sans élégance»

Mauvais sur le terrain, Kylian Mbappé l'a également été dans son annonce de départ, estiment plusieurs suiveurs du Paris Saint-Germain. Comme toujours, il a joué la carte de l'individualisme.
Publié: 11.05.2024 à 12:54 heures
|
Dernière mise à jour: 11.05.2024 à 13:00 heures
Kylian Mbappé tourne le dos au club qui lui a tout offert.
AFP

«Je vais jouer mon dernier match au Parc des Princes dimanche», a déclaré le capitaine des Bleus dans une vidéo de près de quatre minutes postée vendredi soir sur les réseaux sociaux. «J'avais besoin d'un nouveau challenge après sept années», a-t-il ajouté, sans préciser sa future destination, très probablement le Real Madrid.

Pour l'heure, aucun hommage spécifique n'a été annoncé par le club pour l'homme aux 255 buts sous les couleurs parisiennes - un record - mais qui n'est pas parvenu à guider le PSG vers un premier sacre en Ligue des champions. «Dimanche sera consacré à la célébration du titre en Ligue 1», avec la remise du trophée Hexagoal, glisse-t-on au sein de la direction.

Le club considère en effet que l'annonce est un non-événement et prépare l'après-Mbappé depuis de longs mois, puisque qu'il avait notifié la direction de sa décision dès février. Pour le grand public non plus l'information n'est pas nouvelle, puisqu'elle avait été largement relayée dans la presse.

Le PSG joue la carte de l'indifférence

Samedi matin, le PSG continuait de tweeter sur des sujets autres comme les nouveaux maillots ou un jeu vidéo, comme si de rien n'était. Cette absence de réaction illustre la relation glaciale qui s'est installée depuis que Kylian Mbappé a annoncé l'été dernier dans une lettre qu'il n'activerait pas la clause de prolongation de son contrat.

Selon L'Equipe, ce départ est même perçu en interne comme une bonne nouvelle. «Les dirigeants du PSG se sentent en effet soulagés après l’annonce du départ de Kylian Mbappé». écrit le quotidien français. «C’est la fin d’un long chapitre. Nous pouvons continuer à construire un effectif jeune, discipliné, avec moins d'ego, et centré sur le collectif. Ce qui nous attend est bien plus positif», confie à L'Equipe une source interne au club.

L'entraîneur Luis Enrique pourrait néanmoins commenter ce départ pour la première fois samedi en conférence de presse au Campus PSG de Poissy (Yvelines), lui qui a toujours dit qu'il ne parlerait que quand le joueur aurait fait son annonce.

Publicité
Luis Enrique a géré l'égocentrique Kylian Mbappé du mieux qu'il a pu.

L'Espagnol n'a pas toujours eu une relation au beau fixe avec Mbappé, dont le jeu ne correspondait pas toujours à ses attentes et qu'il a régulièrement placé sur le banc depuis la révélation par les médias en février de sa non-prolongation.

Dans la foulée de sa vidéo, où il remercie notamment ses entraîneurs et directeurs sportifs successifs - mais ne mentionne pas le président Nasser Al-Khelaïfi -, Kylian Mbappé a rencontré le Collectif Ultras Paris (CUP) lors d'un barbecue vendredi soir au Parc des Princes: «J'ai eu la chance de faire partie de ce club», a-t-il lancé, se remémorant «les émotions, toutes les ambiances».

Mais dimanche soir contre Toulouse, tous les coeurs de supporters ne vibreront pas forcément à l'unisson car le joueur a parfois divisé et agacé au cours de ses sept années au PSG.

Et en particulier lors de cette dernière saison avec le faux suspense de son départ et ses performances médiocres en Ligue des champions, notamment lors de l'élimination en demi-finale contre Dortmund mardi soir au Parc des Princes.

Publicité

«Une vidéo marquée par l'urgence, l'obligation et la tension»

«On parle d'un joueur de foot de 25 ans qui a signé sa saison la plus moyenne et qui part sans élégance avec une vidéo qui est marquée par l'urgence, l'obligation et la tension», a ainsi critiqué Jean-Baptiste Guégan, auteur du récent livre «Révolution Mbappé» et membre du collectif Paris United.

Le très influent Daniel Riolo, réputé proche du clan Mbappé, a lui aussi critiqué la vidéo de départ du joueur.

Le match dimanche sera aussi le dernier du speaker historique du Parc des Princes Michel Montana, très apprécié des supporters. Cet adieu-là, et la remise du trophée d'une Ligue 1 que le PSG avait pliée depuis de nombreuses semaines, menacent d'éclipser les derniers instants de Kylian Mbappé dans le stade où il a gagné six titres de champion de France.

TWITTER 

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la