Grasshopper victime du LS
Lausanne tient enfin sa première victoire

Ils sont là les trois points! Pour la première fois de l'ère Ilija Borenovic, les Vaudois ont décroché une victoire en Super League (3-1). Celle-ci, acquise face à Grasshopper, permet à Lausanne d'abandonner la place de lanterne rouge.
Publié: 17.10.2021 à 16:21 heures
|
Dernière mise à jour: 17.10.2021 à 19:16 heures
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

Giorgio Contini avait sans doute imaginé un autre scénario pour son retour à la Tuilière. L’ancien entraîneur du Lausanne-Sport a été cueilli à froid malgré le soleil resplendissant sur la capitale olympique.

Et quel effet a bien pu avoir la bannière déployée par les supporters lausannois («Une série catastrophique, des déclarations démagogiques. Il est l’heure de se remettre en question pour l’avenir du LS») sur les Vaudois? Celui d’un électrochoc peut-être.

Les Lausannois ont démarré la rencontre pied au plancher face à Grasshopper. À peine le coup d’envoi donné (40 secondes pour être précis) qu’ils menaient déjà au score (et que la bannière avait disparu). Le centre de Hicham Mahou a parfaitement trouvé la tête de Zeki Amdouni, qui propulsait la balle hors de portée du gardien zurichois. Pour la troisième fois de la saison, les supporters lausannois ont pu voir leur équipe prendre les devants.

Et, grande première pour le LS lors de cet exercice, il a mené de deux longueurs grâce à un coup franc de Cameron Puertas qui a terminé dans la lucarne du pauvre André Moreira (8e). Splendide. Les Vaudois n’ont ensuite eux qu’à gérer en et ont pu compter sur un Mory Diaw à son affaire entre ses montants. La défense à quatre d'Ilija Borenovic semblait porter ses fruits, Husic évoluant (avec succès) dans le couloir gauche.

Une bonne demi-heure à 10

En seconde période, le LS est retombé dans ses travers et a accumulé les erreurs. Grasshopper est, de son côté, passé à 4 derrière au retour des vestiaires. Les choses se sont rapidement compliquées pour Lausanne après l’expulsion de Fouad Chafik pour un deuxième avertissement (55e).

La troupe d’Ilija Borenovic n’avait plus le choix que d’évoluer en contre. Pour palier l’absence de Chafik, l’entraîneur du LS a fait entrer Toichi Suzuki. A peine dix minutes plus tard, le Japonais laissait traîner sa main sur un centre de GC. Résultat des courses, penalty transformé de manière très chanceuse par Léo Bonatini (68e), le tir du Brésilien terminant sur le poteau mais rebondissant par la suite sur le dos de Mory Diaw. Lausanne ne menait plus que d’un but.

Publicité

Alors que le LS semblait au bord du gouffre, Brahima Ouattara était accroché dans la surface de réparation et Puertas n’a pas tremblé, redonnant deux longueurs d’avance aux siens (80e). Lausanne pouvait souffler.

Il faut remonter au 12 mai dernier, victoire face à Servette (1-4), pour retrouver un Lausanne-Sport autant en réussite offensivement. Cette date marque également la dernière victoire des Vaudois en Super League. Avant ce dimanche après-midi.

Lausanne-Sport - Grasshopper 3-1 (2-0)

3811 spectateurs. Arbitre: Bieri. Buts: 1re (0'38'') Amdouni 1-0. 8e Puertas 2-0. 68e Bonatini (penalty) 2-1. 80e Puertas (penalty) 3-1.

Lausanne-Sport: Diaw; Chafik, Grippo, Monteiro, Husic; Kukuruzovic; Mahou, Puertas, Thomas (69e Geissmann/71e Barès), Coyle (57e Suzuki); Amdouni (69e Ouattara).

Grasshopper: Moreira; Loosli, Margreitter, Toti Gomes (46e Lenjani); Bolla (85e Arigoni), Herc (85e Diani), Kawabe (46e Campana), Schmid; Pusic; Bonatini, Sène (77e Demhasaj).

Notes: Lausanne-Sport sans Sow (suspendu), Turkes, Tsoungui, Sanches, Kapo, Brown ni Castella (blessés). Grasshopper sans Abrashi, Morandi ni Santos (blessés). 54e expulsion de Chafik (jeu dur/2e avertissement). Avertissements: 6e Bolla (jeu dur). 11e Gomes (jeu dur). 23. Chafik (jeu dur). 70. Kukuruzovic (retarder le jeu). 77e Margreitter (jeu dur). 82e Puertas (retarder le jeu). 92e Suzuki (jeu dur). 95e Arigoni (jeu dur).

3811 spectateurs. Arbitre: Bieri. Buts: 1re (0'38'') Amdouni 1-0. 8e Puertas 2-0. 68e Bonatini (penalty) 2-1. 80e Puertas (penalty) 3-1.

Lausanne-Sport: Diaw; Chafik, Grippo, Monteiro, Husic; Kukuruzovic; Mahou, Puertas, Thomas (69e Geissmann/71e Barès), Coyle (57e Suzuki); Amdouni (69e Ouattara).

Grasshopper: Moreira; Loosli, Margreitter, Toti Gomes (46e Lenjani); Bolla (85e Arigoni), Herc (85e Diani), Kawabe (46e Campana), Schmid; Pusic; Bonatini, Sène (77e Demhasaj).

Notes: Lausanne-Sport sans Sow (suspendu), Turkes, Tsoungui, Sanches, Kapo, Brown ni Castella (blessés). Grasshopper sans Abrashi, Morandi ni Santos (blessés). 54e expulsion de Chafik (jeu dur/2e avertissement). Avertissements: 6e Bolla (jeu dur). 11e Gomes (jeu dur). 23. Chafik (jeu dur). 70. Kukuruzovic (retarder le jeu). 77e Margreitter (jeu dur). 82e Puertas (retarder le jeu). 92e Suzuki (jeu dur). 95e Arigoni (jeu dur).

plus
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la